French enfants zone française

French enfants zone française

CONNAÎTRE L’ISLAM


CONNAÎTRE L’ISLAM

INTRODUCTION

À l’école, votre professeur vous a enseigné l’alphabet; puis les chiffres et les mathématiques. Mais à ce moment-là, vous étiez-vous demandé pourquoi vous alliez à l’école et appreniez tout cela?

La plupart d’entre vous auraient dit que ces choses sont essentielles pour avoir une profession convenable plus tard. Ce qui veut dire que vous étiez presque sûr de grandir un jour. En effet, si vous avez grandi c’est que Dieu l’a décidé et vous l’a destiné ainsi.

Cependant, vous n’allez pas continuer à vieillir pour toujours. Un jour viendra où vous quitterez ce monde et commencerez une nouvelle vie dans l’Au-Delà.

Vous êtes allés à l’école pour vous préparer à l’avenir. Il est important pour chaque individu de faire ces préparations. Toutefois, tous ces efforts sont limités uniquement à la vie dans ce monde. Qu’en est-il des choses dont vous aurez besoin dans votre prochaine vie, la vie de l’Au-Delà? Avez-vous déjà pensé que vous devez aussi vous préparer pour cela?

Pour avoir une vie heureuse dans l’Au-Delà, il y a certaines choses que vous devez faire, dont la plus importante est de connaître Dieu, l’Exalté, et comment notre Seigneur veut que nous nous comportions.

Dans ce livre, nous parlerons du pouvoir de Dieu Qui a créé toutes les créatures vivantes: l’homme, les animaux, les plantes, ainsi que la Terre, le Soleil, la Lune et l’Univers tout entier. Nous parlerons de la puissance et de l’infinie connaissance de notre Seigneur et ce qu’Il veut que nous fassions et ce que nous ne devons pas faire.

DIEU NOUS A TOUS CRÉÉS

Vous entendez souvent les gens parler de Dieu. Ils formulent généralement des phrases telles que “Que Dieu vous bénisse”, “Incha Allah”, “Que Dieu vous pardonne” …

Ce sont les paroles utilisées lorsqu’on se rappelle Dieu, qu’on Le prie ou qu’on L’exalte.

Par exemple, “Que Dieu vous protège” exprime le fait que Dieu possède un infini pouvoir sur vous et sur chaque être, qu’il soit animé ou inanimé. C’est Dieu Qui peut vous protéger du mal. Pour cette raison, cette phrase est souvent utilisée lorsqu’on parle de catastrophe naturelle ou d’événements similaires qui ne sont pas les bienvenus.

“Incha Allah” veut dire “Si Dieu veut”. Aussi, lorsque nous disons que nous allons faire ou ne pas faire telle ou telle chose, il est indispensable de dire “Incha Allah”. Parce que Dieu seulement connaît le futur et donc, le crée comme Il le veut. Tout se passe selon Sa volonté.

Quand un de nos amis par exemple, dit: “j’irai au travail demain”, il fait une erreur, parce que nous ne pouvons pas savoir ce que Dieu veut qu’il fasse dans le futur. Peut-être qu’il sera malade et ne pourra pas aller au travail, ou bien de très mauvaises conditions climatiques rendront impossibles les déplacements.

C’est pour cette raison que nous disons “Incha Allah” lorsque nous exprimons nos intentions pour le futur; et reconnaissons de cette façon que Dieu sait tout, et que tout n’arrive que par Sa volonté. Nous ne pourrons jamais savoir ce que Dieu nous a réservé. De cette manière, nous montrons un respect mérité à notre Seigneur Qui possède une infinie puissance et un immense savoir.

Dans ces versets coraniques, Dieu nous informe qu’Il veut que nous disions “Incha Allah” (si Dieu le veut):

Et ne dis jamais, à propos d’une chose: “Je la ferai sûrement demain”, sans ajouter: “Si Allah le veut”, et invoque ton Seigneur quand tu oublies et dis: “Je souhaite que mon Seigneur me guide et me mène plus près de ce qui est correct.” (Sourate Al Kahf: 23-24)

Afin de connaître Dieu, tout ce que vous devez faire, c’est de regarder autour de vous et réfléchir.

Tous les endroits sont pleins de beauté, ce qui nous montre les attributs de Dieu et Son infini pouvoir. Pensez à un joli lapin blanc, aux dauphins, aux ailes superbement colorées des papillons, au bleu des océans, aux vertes forêts, aux différentes variétés de fleurs et aux autres innombrables beautés dans le monde. C’est Dieu Qui a créé tout cela. Dieu a créé l’intégralité de l’Univers, le monde et ses créatures, à partir de rien. Donc, en regardant les beautés qu’Il a créées, vous pouvez voir Son infinie puissance.

Il est vrai que notre propre existence est une preuve de l’existence de Dieu. Alors, réfléchissons d’abord à notre existence et comment Dieu nous a créés si parfaitement.

L’existence de l’homme

Vous êtes-vous déjà demandé comment l’homme a existé? Vous direz probablement “chaque être humain a une mère et un père”. Mais cette réponse est insuffisante. Après tout, cela n’explique pas comment la première mère et le premier père sont nés. La seule réponse exacte est que c’est Dieu Qui les a créés.

Nous étudierons cette question en détail dans les prochains chapitres. Pour le moment, il y a une chose que nous devons tous savoir. Le premier être humain apparu sur terre est le Prophète Adam (psl). Tous les êtres humains descendent de lui.

Adam était tout à fait comme nous, un homme qui marchait, parlait, priait et adorait Dieu. Dieu l’a d’abord créé et puis a créé sa femme. Ensuite, leurs enfants se sont dispersés dans le monde entier.

N’oubliez jamais que Dieu n’a besoin que de donner un ordre pour créer. Lorsqu’Il veut que quelque chose soit, Il ordonne “Sois” et elle existe. Dieu possède tout le pouvoir pour faire quoi que ce soit. Par exemple, Il a créé Adam d’argile. C’est très simple pour Dieu.

Cependant, vous remarquez qu’il y a aussi des personnes qui nient l’existence de Dieu. Ces gens-là donnent d’autres réponses à la question de savoir comment les hommes sont apparus sur terre. Ils ne recherchent pas la vérité.

Si un personnage de bande dessinée disait: “je suis né lorsque par hasard, l’encre s’est renversée sur le papier. Les peintures aussi se sont renversées par hasard et ont formé les couleurs. C’est-à-dire que je n’ai besoin de personne pour me dessiner ou me donner une forme, je peux naître par moi-même, par hasard”, vous ne prendriez sûrement pas cela au sérieux. Vous savez que les lignes parfaites, les couleurs et les actions dans les personnages de dessins ne peuvent pas être formées en renversant par hasard de la peinture ça et là, puisque renverser seulement une bouteille d’encre ne formera jamais une jolie image faite de lignes régulières. On doit penser à quelque chose de sensé et ayant un objectif, faire un plan et dessiner cette chose pour la faire exister.

Pour comprendre tout cela, vous n’avez pas besoin de voir l’artiste ou le peintre. Vous comprenez automatiquement que le dessinateur a donné à ce personnage ses attributs, formes et couleurs, ainsi que la faculté de parler, marcher ou encore sauter. Après cet exemple, réfléchissez sérieusement à ce qui suit: quelqu’un qui n’accepte pas que Dieu l’ait créé est aussi un menteur, tout comme le personnage de bande dessinée. Cet homme nous explique comment lui et tous les autres sont venus à l’existence:

“Moi, ma mère, mon père, leurs parents et les tout premiers parents ayant vécu depuis des temps immémoriaux avons existé par hasard. Les coïncidences ont créé nos corps, yeux, oreilles et tous nos organes.” Les paroles de cet homme, qui nie que Dieu l’a créé, ressemblent beaucoup aux paroles du personnage de BD. La seule différence est que le personnage est fait de lignes et peint sur une feuille de papier. La personne qui prononce ces mots est un homme fait de cellules. Mais cela fait-il une différence? L’homme qui prononce ces mots n’est-il pas un organisme hautement plus complexe, plus parfait que le personnage de BD? Autrement dit, s’il est impossible pour un personnage de BD de naître par hasard, alors il est nettement plus invraisemblable pour cet homme d’être né de la même manière. Posons maintenant à cet homme la question suivante: “Vous avez un corps vraiment merveilleux qui fonctionne impeccablement. Vos mains peuvent tenir des objets avec une grande délicatesse, mieux encore que les machines les plus sophistiquées. Vous pouvez courir avec vos pieds. Vous avez une vue parfaite, plus perçante que l’appareil photo le plus haut de gamme. Vous n’entendez jamais de sifflement dans vos oreilles; aucune hi-fi ne peut produire un son aussi clair. Plusieurs organes dont vous êtes inconscients fonctionnent ensemble pour vous garder en vie. Par exemple, bien que vous n’ayez aucun contrôle sur le fonctionnement de votre cœur, reins ou foie, ils continuent d’opérer impeccablement. Aujourd’hui, des centaines de scientifiques et d’ingénieurs travaillent avec acharnement pour dessiner des machines similaires à ces organes. Toutefois, leurs efforts n’ont abouti à rien. C’est-à-dire que vous êtes une créature parfaite, et qu’une chose similaire ne peut pas être fabriquée par l’homme. Comment justifiez-vous tout ceci?

L’homme, qui nie que Dieu a créé ces choses, dira probablement: “Je sais aussi que nous avons un corps impeccable et des organes parfaits. Mais je crois en ce qui suit: des atomes inanimés et inconscients se sont réunis par coïncidence pour former nos organes et notre corps.”

Vous avez sans doute remarqué que ces mots semblent irraisonnables et bizarres. Quels que soient son âge et sa profession, une personne qui met en avant de telles revendications échoue manifestement à réfléchir clairement; elle a de fausses idées.

Étonnamment, nous croisons fréquemment des gens qui croient en des notions aussi irrationnelles. Puisque même la machine la plus simple a un créateur, un système complexe comme l’homme n’a pas pu exister par hasard. Il n’y a pas de doute que Dieu ait créé le premier être humain. Dieu a aussi créé les systèmes à l’intérieur du corps du premier homme pour permettre la reproduction et l’apparition des générations suivantes. Dieu a assuré que l’espèce humaine se perpétuerait au moyen d’un programme inséré dans ses cellules. Nous sommes nés grâce à ce programme créé par Dieu, et continuons à grandir en conformité avec lui. Ce que vous lirez sur ce sujet dans les pages suivantes vous aidera à atteindre une meilleure compréhension du fait que Dieu, notre Créateur, possède une infinie puissance et une grande sagesse.

Le programme parfait du corps humain

Nous avons déjà mentionné un programme parfait que Dieu a inséré dans le corps humain, grâce auquel chaque être humain a des yeux, des oreilles, des bras et des dents. Encore une fois, grâce à ce programme, et malgré quelques différences dans leur apparence, tous les êtres humains se ressemblent. Nous ressemblons à nos parents et certaines personnes ont leurs propres caractéristiques. Les Chinois et les Japonais, par exemple, se ressemblent généralement, quant aux Africains, ils ont leur propre couleur de peau, traits du visage et structure de la bouche et du nez.

Expliquons maintenant à quoi ressemble ce programme avec l’exemple suivant: vous devez avoir une idée du fonctionnement des ordinateurs. Un expert conçoit l’ordinateur. Les ingénieurs dans des usines spécialisées, avec l’aide des technologies avancées, produisent aussi des composants complémentaires comme le microprocesseur, l’écran, le clavier, le CD, les haut-parleurs, etc. Maintenant, vous avez une machine capable de traiter des opérations très complexes telles que jouer, écrire, calculer… Mais pour que tout cela se produise, vous avez besoin d’un logiciel appelé “programmes”. Sans ces programmes préparés spécialement par des experts, votre ordinateur échouerait dans son fonctionnement. De plus, nous savons que chaque programme n’est pas compatible avec chaque type d’ordinateur, ce qui veut dire que le programmeur doit, aussi, bien distinguer l’ordinateur pour lequel le logiciel est compatible. Comme nous l’avons vu, nous avons besoin d’une machine ainsi que d’un programme adéquat pour faire fonctionner un ordinateur.

Le corps humain est similaire à l’ordinateur. Comme nous l’avons dit plus haut, il y a un programme dans nos cellules qui provoque notre existence.

Maintenant, la question est de savoir comment ce programme a pu exister. La réponse est évidente: Dieu, le Tout-Puissant, a spécialement créé chaque être humain. C’est Dieu Qui a créé nos corps, aussi bien que le programme qui les forme. En fait il est vraiment impossible de comparer le corps humain à un ordinateur. Nos corps sont infiniment supérieurs au plus complexe des ordinateurs. Notre cerveau, par exemple, est plusieurs fois plus complexe qu’un ordinateur.

Notre taille, la couleur de nos yeux, nos sourcils, la forme de nos mains et des centaines d’autres caractéristiques sont tous prédéterminés depuis le tout premier moment de notre existence. Toutes ces informations sont emmagasinées dans ce programme initial que Dieu a placé dans nos cellules. Ce programme est si parfait et détaillé que les scientifiques ne sont arrivés à comprendre comment il fonctionne que récemment.

En accord avec le programme que Dieu a placé dans nos corps, nous grandissons progressivement. C’est pourquoi la croissance de nos corps ne nous semble pas bizarre. Il nous faut des années pour grandir. Nous serions sans doute étonnés si ce programme fonctionnait plus vite; la vue d’un nouveau-né devenant soudainement un vieil homme, sous nos propres yeux, serait vraiment une chose stupéfiante.

Comment les autres créatures vivantes ont-elles pu exister?

Les êtres humains ne sont en aucun cas les seules créatures existant sur Terre. Il y a des milliers d’autres créatures vivantes, nous en connaissons certaines, mais beaucoup d’autres sont encore méconnues. Quelques-unes sont autour de nous, nous les voyons fréquemment. D’autres, par contre, sont tellement loin que nous n’avons la chance de les voir que sur les livres ou dans les films. Mais un regard de plus près sur ces créatures nous montrerait qu’elles ont toutes une caractéristique en commun. Nous pouvons l’appeler “la compatibilité”. Énumérons maintenant avec quoi est compatible une créature vivante. Elle l’est avec:

* L’environnement dans lequel elle vit.

* Les autres créatures vivantes avec lesquelles elle coexiste.

* Les éléments qui maintiennent l’équilibre de la nature.

* Les facteurs bénéfiques aux êtres humains.

Avant de s’étendre sur les explications, prenons un simple exemple pour clarifier le sens du mot “compatibilité”. Pensons aux prises de courant femelle et mâle, elles sont parfaitement compatibles l’une avec l’autre. Mais comment peut-on dire qu’elles sont parfaitement compatibles? Parce qu’il y a des ouvertures dans la prise femelle dans lesquelles les pointes de la prise mâle conviennent. Le diamètre des pointes métalliques de la prise mâle est le même que le diamètre des ouvertures de la prise femelle. Si ce n’était pas le cas, la prise mâle ne conviendrait jamais à la prise femelle. La distance entre les pointes de la prise mâle et celle entre les ouvertures de la prise femelle sont aussi les mêmes. Si elles n’étaient pas les mêmes, la prise mâle n’entrerait jamais dans la prise femelle.

Cependant, ces caractéristiques seules ne suffiraient pas à établir la compatibilité de la prise mâle et de la prise femelle. Si les pointes de la prise mâle étaient très longues, ça serait aussi un échec en terme de compatibilité. Si elles n’étaient pas métalliques, elles ne pourraient pas conduire l’électricité dans la prise femelle. Ainsi, un manque de compatibilité dans le plus simple appareil le rendrait inopérant. Cela veut dire que la même personne a conçu la prise mâle et la prise femelle, et les a conçues compatibles l’une avec l’autre. Elle les a rendues opérationnelles. Il est improbable que le métal et le plastique aient pu s’assembler par coïncidence et que les prises mâle et femelle aient été planifiées séparément et indépendamment l’une de l’autre, parce que dans ce cas, vous ne pourriez jamais trouver une prise femelle et une prise mâle compatibles l’une avec l’autre.

La compatibilité des créatures vivantes est encore plus compliquée que la compatibilité des prises mâle et femelle, parce que les créatures vivantes contiennent des milliers de systèmes et d’organes qui doivent coexister harmonieusement et fonctionner ensemble impeccablement. Toute tentative de porter par écrit la description de ces systèmes remplirait une bibliothèque. C’est pourquoi, dans les pages suivantes, nous nous attarderons brièvement sur les caractéristiques particulières des créatures vivantes créées par Dieu:

Les créatures vivantes sont compatibles avec l’environnement dans lequel elles vivent

Chaque créature vivante, vivant sur terre ou dans les airs, est parfaitement compatible avec son habitat. Elles sont créées de cette façon. Différents systèmes parfaits assurent la nutrition, la protection et la reproduction des créatures vivantes.

Cela veut dire que chaque créature est spécialement conçue en accord avec son habitat.

Les organes et les styles de vie des créatures vivantes sont tous compatibles avec les conditions de leur environnement. Par exemple, les oiseaux ont des ailes parfaites pour voler dans les airs; les poissons ont été créés avec des ouïes leurs permettant de respirer sous l’eau. S’ils avaient des poumons comme nous, ils se noieraient.

Les créatures vivantes sont compatibles avec les autres créatures avec lesquelles elles coexistent

Certains oiseaux et insectes contribuent à la reproduction des plantes. Ce qui veut dire que bien qu’ils en soient inconscients, ils aident à la croissance des plantes. Par exemple, en butinant d’une fleur à l’autre, l’abeille transporte du pollen. Grâce à ce processus, les plantes peuvent se reproduire. Dans certains cas, des animaux font des actions bénéfiques à d’autres animaux.

Les poissons nettoyeurs nettoient les micro-organismes sur la peau des grands poissons et leur donnent ainsi la base d’une vie saine. C’est un autre exemple de compatibilité.

Les créatures vivantes sont compatibles avec les éléments qui assurent l’équilibre de la nature

Aucune créature vivante, à part l’homme, ne dérange l’équilibre de la nature. Au contraire, elles sont créées avec des caractéristiques aidant à le maintenir. Malheureusement, l’équilibre de la Terre est toujours vulnérable face au comportement ignorant de l’homme. Par exemple, si l’homme chasse une espèce au-delà des limites raisonnables, cette espèce disparaîtra. L’extinction de cette espèce provoquera la prolifération de sa proie. Avec le temps, ceci mettra en danger la vie des êtres humains et même de la nature. Il y a donc un équilibre inné dans la création des êtres vivants. Elles sont complètement compatibles avec l’équilibre de la nature, et seul l’homme a le potentiel de détruire cet équilibre délicat.

Les créatures vivantes sont compatibles avec les facteurs bénéfiques aux êtres humains

Prenons comme exemple le miel. Comment les abeilles savent-elles que nous avons besoin d’un tel type d’aliment, et comment le produisent-elles? Un poulet, une vache ou un mouton peuvent-ils connaître les besoins nutritionnels des êtres humains et produire de parfaits aliments pour leur subvenir? Bien sûr que non.

Cette harmonie étonnante entre les créatures vivantes met clairement en évidence qu’un seul Créateur les a créées. C’est grâce à la création infaillible de Dieu que ces équilibres existent sur Terre.

La création de l’Univers

Nos avons déjà expliqué la création des créatures vivantes par Dieu. Il est temps maintenant d’examiner l’Univers en détail. Dieu a aussi créé l’Univers dans lequel l’homme, la Terre, le Soleil, le système solaire, les planètes, les étoiles, les galaxies et toutes les autres choses existent. Cependant, aussi bien que ceux qui contestent le fait de la création des êtres vivants, il y a aussi des personnes qui nient le fait que l’Univers a été créé. Ces gens prétendent que l’Univers a existé spontanément. De plus, ils suggèrent qu’il a toujours existé. Mais ils ne donnent jamais d’explication à cette affirmation irrationnelle.

Leur revendication est illustrée par l’exemple suivant: imaginez que vous preniez la mer un jour et que vous atteigniez les côtes d’une île. Qu’est-ce que vous penseriez si vous étiez tombé sur une ville très développée avec des gratte-ciel, entourés par de jolis parcs tout verts? De plus, cette ville possèderait de nombreux théâtres, restaurants et tramways. Vous penseriez sûrement que cette ville a été planifiée et construite par des gens intelligents, n’est-ce pas? Que penseriez-vous de quelqu’un qui dirait: “Personne n’a construit cette ville. Elle a toujours existé, et à un moment du passé, nous sommes arrivés et nous l’avons habitée. Nous avons dans cette ville toutes nos nécessités, et elles ont toutes existé spontanément”?

Vous croiriez sans doute qu’il est fou, ou peut-être qu’il n’a aucune idée de ce qu’il est en train de dire. Mais n’oubliez jamais que l’Univers dans lequel nous vivons est incomparablement plus grand que cette ville. L’Univers contient d’innombrables planètes, étoiles, comètes et satellites de diverses sortes. Ceci étant, les propos d’une personne qui dit que cet Univers sans défaut n’a pas été créé, mais a plutôt toujours existé, ne doivent pas rester sans réponses.

Tout a commencé par la grande explosion

Au temps où les hommes n’avaient pas de télescopes pour observer le ciel, ils avaient de toutes petites et très douteuses informations sur le lointain Univers et ils en avaient des visions différentes. Avec les développements technologiques, ils sont parvenus à des informations précises sur l’espace. Ils ont fait au milieu du 20ème siècle une découverte très importante: L’Univers a une date de naissance, ce qui veut dire qu’il n’a pas toujours existé. L’Univers, autrement dit, les étoiles, les planètes et les galaxies, ont commencé à se former à une date spécifique.

Les scientifiques ont estimé l’âge de l’Univers à 15 milliards d’années. Ils ont appelé le moment où l’Univers est né “le Big Bang”, parce qu’il y a 15 milliards d’années, quand rien n’existait, tout a subitement émergé avec une explosion d’un point précis. En bref, les matières et l’Univers, que les gens prétendent ayant toujours existé, ont un début.

À ce point, une question se pose: comment sont-ils arrivés à comprendre qu’il y a un début? Ceci est le résultat de l’analyse suivante: la matière qui s’est dispersée et vite s’est éloignée des autres particules à la suite de la grande explosion, continue à s’éloigner et l’Univers continue à s’étendre. Imaginez que l’Univers est un ballon. Si nous marquons deux petits points sur ce ballon, que se passe-t-il quand vous le gonflez? Les points sur le ballon s’éloignent l’un de l’autre quand le ballon s’étend et que son volume augmente. De la même façon, le volume de l’Univers est aussi en train d’augmenter, et tout ce qui est à l’intérieur est en train de s’éloigner des autres constituants. En d’autres termes, la distance entre les étoiles, les galaxies et les météorites augmente continuellement. Imaginez que vous êtes en train de visualiser l’expansion de l’Univers. À quoi ressemblerait l’Univers si nous rembobinions le film jusqu’au début? Il se réduirait à un seul point, n’est-ce pas? C’est exactement ce qu’ont fait les scientifiques. Ils sont revenus au début du Big Bang et ont réalisé que l’Univers qui s’étend continuellement a initialement été un seul point.

Cette explosion, appelée Big Bang, est devenue le point de départ de l’existence que Dieu a prédéterminée pour l’Univers, et duquel les matières ont émergé. Elles se sont dispersées tout autour avec une grande vitesse. Au moment initial de l’explosion, cet environnement était comme un brouillard épais constitué de différentes particules. Mais avec le temps, ce grand chaos a commencé à se transformer en structures ordonnées. Dieu a créé des atomes à partir des particules, et finalement des étoiles à partir des atomes. Dieu a créé l’Univers entier et tout ce qu’il contient.

Donnons un exemple pour clarifier tout ceci:

Pensez à un énorme espace. Il est absolument sans limites. Il y a seulement un pot rempli de peinture. Rien d’autre n’existe. Toutes sortes de peintures sont mélangées dans le pot, formant des couleurs inhabituelles. Imaginez qu’une bombe explose à l’intérieur de ce pot provoquant la dispersion de la peinture sous forme de minuscules points. Des millions de points de peinture bougent alors dans cet espace dans toutes les directions. Pendant ce temps, lors de ce voyage des choses inhabituelles commencent à se produire. Au lieu de former un désordre chaotique et finalement disparaître, les gouttelettes commencent à interagir comme si elles étaient des êtres intelligents. Elles, qui ont initialement formé un mélange de couleurs, commencent à se trier en fonction de leur couleur individuelle. Les bleues, les jaunes, les rouges et toutes les gouttelettes de la même couleur se rassemblent et continuent à s’éloigner. D’autres phénomènes inhabituels suivent. Cinq cents gouttelettes bleues se rassemblent et, sous forme d’une grosse goutte, continuent leur voyage. Entre-temps, trois cents gouttelettes rouges d’un côté et deux cents gouttelettes jaunes d’un autre, continuent à fusionner et à se déplacer ensemble. Ces groupes de couleurs séparées s’éloignent les uns des autres et forment de belles images, comme s’ils agissaient sous les ordres de quelqu’un.

Quelques gouttes se rassemblent et forment des images d’étoiles, d’autres deviennent l’image d’un soleil, et d’autres encore forment les planètes autour de ce soleil. Un autre groupe de gouttelettes forme l’image de la Terre, tandis que d’autres, la Lune. Si jamais vous aviez vu une telle image, auriez-vous pensé qu’une explosion dans un pot de peinture l’aurait formé accidentellement?

Personne n’aurait cru que c’était possible.

Comme le montre la parabole des gouttes de peinture, à la suite du Big Bang les matières se sont jointes et ont formé la parfaite image que nous voyons quand nous observons le ciel, c’est-à-dire les étoiles, la Lune et les planètes. Mais toutes ces choses ont-elles pu se produire par elles-mêmes?

Comment les étoiles dans le ciel, les planètes, le Soleil, la Lune et la Terre ont-ils pu exister grâce à des atomes qui se sont réunis par hasard après une explosion? Qu’en est-il pour votre mère, père, vos amis ou bien les oiseaux, chats, bananes ou fraises…? Bien sûr, c’est fort improbable que cela se produise. Une telle idée est aussi insensée que revendiquer qu’une maison n’a pas été construite par des ouvriers, mais qu’elle est née par la libre volonté des tuiles et des briques, et par pur hasard. Nous savons tous que des briques éparpillées par l’explosion d’une bombe ne forment pas de petites huttes. Elles sont réduites en pierres et terre, et avec le temps, se mélangent à nouveau dans la terre.

Mais il y a un point qui mérite une attention particulière. Comme vous le savez, les gouttes de peinture sont inconscientes et sont des matières inanimées. Il est impossible que les gouttes de peinture puissent spontanément se réunir ensemble et former des images. Néanmoins, ici, nous sommes en train de parler de la formation de choses vivantes et conscientes. Il est certainement fort improbable que les choses vivantes, tels que les êtres humains, les plantes et les animaux aient pu exister à partir de matière inanimée par un pur hasard. Pour mieux comprendre cela, nous devons observer nos propres corps: ils se composent de minuscules molécules invisibles à l’œil, comme les protéines, les graisses et l’eau…, elles forment les cellules, et ces dernières forment nos yeux, nos mains qui tiennent ce livre et nos jambes qui nous permettent de marcher.

Dieu a prédéterminé comment nous nous développerions dans les utérus de nos mères, de quelle taille nous serions ainsi que la couleur de nos yeux.

Dieu a tout créé

Si vous vous rappelez, au début de ce livre, nous avions cherché la réponse exacte à donner à une personne incrédule. Vous avez la réponse maintenant.

Les explosions ne forment pas d’images ordonnées, mais ne font que désorganiser celles qui existent déjà. L’ordre qui a émergé après l’explosion de l’Univers est même plus parfait que les exemples que nous avons cités (une grande ville ou le pot de peinture). Tout cela ne peut pas être le produit d’une coïncidence.

Ce système parfait a pu exister uniquement par la volonté de Dieu le Tout-Puissant. Dieu est capable de créer toute chose du néant. Il dit seulement “Sois” et toute chose est. Dieu a créé pour nous un joli monde dans un Univers parfait, avec des animaux et des plantes. Il a créé le Soleil pour émettre de l’énergie et pour nous réchauffer. La distance entre le Soleil et la Terre est si magnifiquement réglée que si elle était légèrement plus petite, notre monde serait très chaud, et si elle était plus grande, tout serait gelé.

Puisque les scientifiques lèvent le voile sur ces faits, nous sommes arrivés à mieux connaître la puissance de Dieu; parce que la matière ne peut ni prendre de décisions ni les exécuter. Cela veut dire qu’il y a un Créateur qui conçoit et crée cet Univers. La matière, les substances constituant les étoiles, les êtres humains, les animaux, les plantes et toute chose, qu’elle soit animée ou inanimée, sont tous sous le contrôle de Dieu.

Dieu a créé chaque personne avec son destin

Au début du livre, nous avons parlé de la façon dont Dieu a créé Adam (psl). Chaque être humain descend de lui. Dieu a accordé la vie aux hommes pour les éprouver, et leur a envoyé des Messagers pour leurs communiquer leurs responsabilités.

Chacun est soumis dans ce monde à un test par les événements qu’il vit. Autrement dit, nous sommes soumis au test dans nos réactions face aux incidents, dans notre fermeté à faire face aux difficultés et dans la façon dont nous parlons: en résumé Dieu observe si nous nous comportons correctement.

Ce test servira à déterminer notre sort dans l’Au-Delà. Mais le test dans ce monde a un secret très important qui constitue une grande miséricorde et un confort accordés à l’humanité: c’est le destin. En effet, le destin qui comprend tous les incidents dont nous faisons l’expérience durant une vie, est prédéterminé par Dieu avant même qu’on ne naisse. Pour chaque personne, Dieu a créé son destin unique. Pour mieux comprendre, nous pouvons comparer cela à un film enregistré sur une cassette vidéo. Le début ainsi que la fin du film sont déjà connus, mais nous ne pouvons les connaître qu’après avoir vu le film. C’est aussi valable pour le destin. Tout ce qu’une personne fera durant sa vie, les incidents qu’elle rencontrera, les écoles qu’elle fréquentera, les maisons dans lesquelles elle vivra, et le moment de sa mort, sont tous prédéterminés. Tous les incidents qui arrivent à une personne, qu’ils soient bons ou mauvais, sont prédéterminés dans la connaissance de Dieu. Chaque personne est mise devant le test conformément à ce scénario spécialement écrit pour elle. Pour résumer, selon ce scénario, l’homme connaît une série d’incidents, et sa foi, ainsi que ses actions, aussi bien que ses réactions envers ces incidents, déterminent son sort dans la vie de l’Au-Delà.

Croire au destin est un grand réconfort pour l’homme. C’est une bénédiction de Dieu. Pour cette raison, l’homme n’a pas besoin d’être triste pour des incidents dont les résultats sont déjà prédestinés ou de s’inquiéter pour des événements malheureux. Pour ceux qui montrent de la patience en affrontant des épreuves, conscients que rien n’arrive sans la volonté de Dieu, Dieu donne la bonne nouvelle du Paradis. Les Messagers de Dieu établissent les meilleurs exemples à cet égard. Dieu donne la bonne nouvelle du Paradis à de telles personnes en raison de leur foi exemplaire et leur bon comportement.

DIEU A ENVOYÉ DES MESSAGERS ET DES LIVRES

Dans les paragraphes précédents, nous avons donné des exemples et des preuves qui nous aident à méditer et à comprendre un peu la puissance et la grandeur de Dieu. La raison pour laquelle Dieu nous a dotés des facultés de réflexion et de raisonnement est que nous Le connaissions. Dieu nous a aussi envoyé les Livres révélés dans lesquels Il s’est présenté et nous a communiqué ce qu’Il attend de nous. Dieu a envoyé des Messagers qui sont des exemples pour leurs peuples grâce à leur excellent comportement. A travers eux, le message pur et la Révélation de Dieu donnent une conduite à tenir pour l’humanité. Il est difficile de savoir exactement combien Dieu a envoyé de Messagers. Bien qu’il y ait des traditions qui disent qu’il y a eu 330 Messagers et un nombre plus important de Prophètes dans l’histoire, nous connaissons uniquement les noms des Prophètes mentionnés dans le Coran, la dernière Révélation envoyée par Dieu. Dieu nous fait connaître la vie des Prophètes pour méditer sur leur comportement. À travers eux notre Seigneur nous transmet la meilleure façon de vivre en accord avec les valeurs du Saint Coran et comment nous devons nous comporter dans ce monde. C’est uniquement à travers Ses communications que nous pouvons connaître le comportement qui nous fera gagner Sa satisfaction et Son infinie récompense aussi bien que celui qui mène au châtiment.

Dans le Saint Coran, Dieu nous informe que, durant l’histoire, Il envoya des Messagers pour toutes les communautés, et qu’Il les avertit. Ces Messagers appelèrent leurs peuples à adorer Dieu, à Le prier et à se conformer à Ses ordres. Ils leur expliquèrent également qu’autrement ils seraient châtiés. En bref, ils avertirent les incrédules et ceux qui se sont engagés dans de mauvais actes, et amenèrent de bonnes nouvelles aux croyants qui seraient récompensés (le Paradis et l’Enfer seront plus détaillés dans les prochains paragraphes).

Le dernier Prophète que Dieu envoya à l’humanité était le Prophète Mohammed (pssl). Et le Coran est le dernier Livre révélé.

Les premières Révélations de Dieu perdirent leur authenticité, puisque des personnes ignorantes et celles ayant de mauvaises intentions, y incorporèrent leurs propres mots et des passages étrangers. C’est pour cela que les originaux, les vraies Révélations initialement envoyées aux hommes, ne survécurent pas jusqu’à nos jours. Alors Dieu nous envoya le Coran, un Livre qu’il est impossible de modifier.

Le Prophète Mohammed (pssl) et plus tard, les Musulmans préservèrent très bien le Coran. Le Coran est tellement clair que tout le monde peut le comprendre. Lorsque nous le lisons, nous pouvons immédiatement constater que ce sont les paroles de Dieu. Le Coran qui survécut de manière complètement intacte, est sous la protection de Dieu et c’est le seul Livre révélé dont les gens seront responsables jusqu’au Jour du Jugement.

Aujourd’hui, tous les Musulmans, où qu’ils soient, lisent le même Coran; pas la moindre divergence ne peut être trouvée dans un mot ou une lettre. Le Coran que nous lisons aujourd’hui est identique au Coran révélé au Prophète Mohammed. Compilé par le Calife Abou Bakr, le Coran fut ensuite copié par le Calife Outhman, que Dieu soit satisfait de lui, et envoyé dans différents pays.

Ce qui veut dire que, depuis le jour où le Coran fut révélé au Prophète Mohammed, il survécut de manière intacte. C’est parce que Dieu protégea le Coran de mauvais gens qui pourraient avoir l’intention de le modifier ou d’y incorporer des parties supplémentaires. Dans l’un des versets du Coran, Dieu nous informe qu’Il préserva spécialement le Coran:

En vérité c’est Nous Qui avons fait descendre le Coran, et c’est Nous Qui en sommes gardien. (Sourate Al Hijr: 9)

Avec le mot “Nous” dans ce verset, Dieu se réfère à Lui-même. Il n’y a pas d’autre dieu à part Dieu, Il n’a aucun partenaire; Il est le Puissant, l’Auteur de tout et Celui Qui cerne tout par Son savoir. Dans certaines parties du Coran, Dieu se réfère à Lui-même avec le mot “Je” et parfois avec “Nous”. En arabe, la langue du Coran, le mot “nous” est aussi employé pour se référer à une seule personne dans le but d’éveiller des sentiments de puissance et de respect à l’auditeur. Il y a un cas similaire en français connu par le “Nous de majesté”. Dans les sections suivantes de ce livre, nous vous donnerons des exemples de versets coraniques et de sourates. Ce sont les mots les plus justes parce que ce sont les mots de Dieu Qui nous connaît mieux que nous-mêmes. Dans le Saint Coran, Dieu veut que nous apprenions des leçons à partir des vies des Prophètes, comme dans le verset suivant:

Dans leurs récits il y a certes une leçon pour les gens doués d’intelligence… (Sourate Youssouf: 111)

Le type de personne vers lequel Dieu attire notre attention dans ce verset est une personne qui sait que le Coran est la parole de Dieu et ainsi pense, exerce sa raison, s’efforce à apprendre le Coran et à vivre par ses commandements. Dieu tient les personnes à qui Il a envoyé Ses Messagers, responsables pour se conformer à Ses commandements. Ayant reçu les Révélations de Dieu, les hommes n’auront pas le droit de mettre en avant des excuses le Jour du Jugement. Parce que les Messagers de Dieu transmettent à leurs peuples la connaissance de l’existence de Dieu et ce qu’Il attend d’eux. Une fois qu’une personne entend ce message, elle en est responsable. C’est cité dans le Coran comme suit:

En tant que Messagers, annonciateurs et avertisseurs, afin qu’après la venue des Messagers il n’y eût pour les gens point d’argument devant Allah. Allah est Puissant et Sage. (Sourate An-Nissa’: 165)

Dieu créa plusieurs groupes de gens sur terre. Certains refusèrent ce que leurs Messagers leur amenèrent et nièrent carrément qu’ils étaient Messagers. Parce qu’ils n’écoutèrent pas leurs paroles et ne se conformèrent pas aux commandements de Dieu, ils furent punis. A travers Ses Messagers, Dieu avertit aussi les hommes rebelles d’une terrible vie dans ce monde. Malgré cela, ils continuèrent à s’opposer à leurs Messagers et à les diffamer. De plus, dans certains cas, ils devinrent violents au point de les tuer. Sur ce, Dieu leur infligea le châtiment qu’ils méritèrent, et avec le temps, de nouvelles communautés les remplacèrent. Dans le Saint Coran, les situations de telles communautés sont citées comme suit:

N’ont-ils pas vu combien de générations, avant eux, Nous avons détruites, auxquelles Nous avions donné pouvoir sur terre, bien plus que ce que Nous vous avons donné? Nous avions envoyé, sur eux, du ciel, la pluie en abondance, et Nous avions fait couler des rivières à leurs pieds. Puis Nous les avons détruites, pour leurs péchés; et Nous avons créé, après eux, une nouvelle génération. (Sourate Al An’ame: 6)

Nous traiterons dans les prochains paragraphes du comportement exemplaire des Prophètes qui se sont battus contre ces communautés rebelles.

Le premier être humain et le premier Prophète:Adam

Lorsque nous parlions de la création de l’homme, nous avions dit que le premier homme sur terre était Adam (psl). Dieu l’envoya comme Messager à la toute première communauté qu’Il créa sur terre et lui apprit Sa religion et comment servir Dieu avec dévouement.

Dieu apprit à Adam à parler et les noms de toutes choses (Sourate Al Baqara: 31).

Parmi toutes les créatures vivantes, seul l’homme a la faculté de parler. C’est une caractéristique spécifique aux êtres humains. Grâce au fait que Dieu ait initialement donné cette faculté à Adam, il est devenu possible à l’homme de connaître les objets autour de lui et de leur donner des noms.

Les générations ayant succédé à Adam pouvaient parler elles aussi, avaient des sentiments, éprouvaient de la peine ou de la joie, portaient des vêtements, utilisaient des outils ou des appareils et avaient des talents pour tous les arts. Des instruments de musique comme la flûte, des dessins muraux et quelques autres objets que les scientifiques trouvèrent avec les vestiges d’êtres humains, prouvent que c’était des personnes comme nous.

Autrement dit, et contrairement aux revendications de certaines personnes, les premiers êtres humains ne furent jamais des créatures sauvages, moitié-singe/moitié-homme.

Ni un singe ni aucun autre être vivant ne peut parler, réfléchir ou agir comme un être humain. Dieu donna toutes ces facultés uniquement à l’homme.

Mais certaines personnes, qui ne veulent pas accepter le fait que le premier être humain était Adam, mettent en avant quelques revendications qui leur sont propres: elles fabriquèrent une fausse identité pour le premier être humain. Selon leur scénario imaginaire, les êtres humains et les singes proviennent du même être vivant, c’est-à-dire qu’ils ont un ancêtre commun, et se développèrent avec le temps à leur état actuel. Si vous demandez comment cet événement inhabituel est arrivé, elles donnent une seule réponse: “C’est arrivé par hasard”. Quand vous demandez s’il y a une quelconque preuve à cette revendication, elles n’en donnent aucune. Pour conclure, il n’y a pas de restes pour prouver que l’homme s’est développé à partir d’un autre être. Si vous vous demandez, “quels sont ces restes du passé?” la réponse est la suivante: certaines créatures vivantes laissent des traces derrière elles lorsqu’elles meurent, et ces traces, que nous appelons fossiles, restent des millions d’années sans changer. Cependant, pour que cela arrive, cette créature vivante doit subitement être prise au piège dans un environnement sans oxygène. Par exemple, si un oiseau sur le sol fut brusquement couvert par une pile de sable, il y a des millions d’années, les restes de cet oiseau pourraient survivre jusqu’à nos jours. De façon similaire, la résine peut recouvrir un insecte et se transformer en matière dure appelée ambre préservant ainsi l’insecte mort pendant des millions d’années. C’est de cette façon que nous obtenons un fossile qui nous permet de récolter des informations sur les créatures vivantes des anciens temps. Les personnes qui insinuent que le premier être humain exista à partir d’une créature ressemblant au singe ne pourront jamais fournir de fossiles prouvant cette revendication. En d’autres termes, personne ne peut jamais trouver un fossile appartenant à une créature inhabituelle qui était mi-homme mi-singe. Mais ces personnes fabriquèrent de faux fossiles, des images et des dessins pour couvrir ce mensonge; et les mirent même sur les livres scolaires. Toutes ces supercheries ont été graduellement découvertes une à une et rendues publiques en tant que tromperies scientifiques. Parce que ces personnes sont peu judicieuses et obstinées, il leur est presque impossible d’accepter l’existence de Dieu et de réaliser qu’Il a tout créé. Bien que le nombre de ces personnes soit en nette diminution, il y en a encore quelques-unes qui s’efforcent de diffuser leurs opinions imparfaites à travers des revues, livres, journaux et même dans les écoles. Pour conduire les gens à croire à leurs opinions imparfaites, elles insistent sur leurs arguments et prétendent qu’elles ont une validité scientifique. Cependant, chaque recherche approfondie et chaque preuve fournie par des scientifiques intelligents, prouvent que l’homme ne descend pas du singe.

Adam, le premier homme que Dieu a créé, était de toutes les manières identique à un homme contemporain; il n’était en aucun cas différent. Ce sont les vérités que Dieu nous a communiquées dans le Coran. Mais il y a encore une autre histoire importante sur Adam dont Dieu nous informe: l’histoire d’Adam et de Satan, l’ennemi de l’humanité.

Le plus grand ennemi de l’homme: Satan

Commençons par le tout début et rappelons-nous pourquoi Satan est notre ennemi. Pour ce faire, nous allons retourner à l’histoire d’Adam et de Satan rapportée dans le Coran.

Dans le Coran, Satan est le nom général donné jusqu’au Jour du Jugement à tous les êtres qui se sont engagés à égarer l’homme. Iblis est le principal être mauvais qui s’est rebellé contre Dieu lorsqu’Il a créé Adam.

D’après le contexte coranique, Dieu créa Adam et ordonna ensuite aux Anges de se prosterner devant lui. Les Anges se conformèrent à l’ordre de Dieu, mais Iblis refusa de le faire. Il affirma avec orgueil qu’il était supérieur à l’homme. À cause de sa désobéissance et de son insolence, il fut banni par Dieu. Iblis demanda à Dieu de lui accorder un délai jusqu’au jour où les hommes seront ressuscités. Le but d’Iblis est de tenter les gens et de les éloigner du droit chemin durant la période qui lui fut accordée. Il essayera par tous les moyens de soumettre la majorité des gens. Dieu déclara qu’Il enverrait Satan et ses partisans en Enfer. Ceci est ainsi cité dans le Coran:

Nous vous avons créés, puis Nous vous avons donné une forme, ensuite Nous avons dit aux Anges: “Prosternez-vous devant Adam.” Ils se prosternèrent, à l’exception d’Iblis qui ne fut point de ceux qui se prosternèrent. [Allah] dit: “Qu’est-ce qui t’empêche de te prosterner quand Je te l’ai commandé?” Il répondit: “Je suis meilleur que lui: Tu m’as créé de feu, alors que Tu l’as créé d’argile.” [Allah] dit: “Descends d’ici, Tu n’as pas à t’enfler d’orgueil ici. Sors, te voilà parmi les méprisés.” “Accorde-moi un délai, dit (Satan) jusqu’au jour où ils seront ressuscités.” [Allah] dit: “Tu es de ceux à qui délai est accordé.” “Puisque Tu m’as mis en erreur, dit [Satan], je m’assoirai pour eux sur Ton droit chemin, puis je les assaillerai de devant, de derrière, de leur droite et de leur gauche. Et, pour la plupart, Tu ne les trouveras pas reconnaissants.” “Sors de là”, dit (Allah,) banni et rejeté. Quiconque te suit parmi eux…de vous tous, J’emplirai l’Enfer.” (Sourate Al A’rafe: 11-18)

Après avoir été chassé par Dieu, Satan a commencé la lutte qui durera jusqu’au Jour du Jugement. Il a approché les gens avec ruse, a intrigué pour les égarer et utilisé des méthodes sans précédent à cette fin. Satan est un ennemi qui peut s’approcher de l’homme avec une très grande malice. Pour cette raison, vous devez être vigilants pour lui échapper. N’oubliez jamais que Satan est à l’affût pour comploter contre vous. Il essaye de vous rendre irrespectueux et désobéissants envers vos aînés, de vous empêcher de faire de bonnes actions, de remercier Dieu, de prier et de toujours dire la vérité.

Ne permettez jamais à Satan de vous tromper ou de vous empêcher de devenir une personne de bon caractère et écoutez la voix de votre conscience. Vous devez vous réfugier en Dieu et Lui demander de l’aide lorsqu’une mauvaise pensée vous vient à l’esprit, ou lorsque vous vous sentez incapable de faire de bons actes, parce que ce sont des ruses de Satan. N’oubliez jamais que Satan ne peut avoir aucune autorité sur ceux qui ont la foi.

Le Prophète Nouh (Noé)

Nouh (psl), comme tous les autres Prophètes, montra à son peuple le vrai chemin. Il leur dit qu’ils devaient avoir foi en Dieu, qu’Il est le Créateur de tout, et qu’ils ne devaient rien adorer en dehors de Lui, sinon ils seraient châtiés. C’est cité dans le Coran ainsi:

Nous avons déjà envoyé Noé à son peuple: ” Je suis pour vous un avertisseur explicite afin que vous n’adoriez qu’Allah. Je crains pour vous le châtiment d’un jour douloureux.” (Sourate Houd: 25-26)

Malgré tous ces avertissements, quelques personnes seulement crurent en Nouh. C’est pourquoi, Dieu ordonna à Nouh de construire un grand navire. Dieu l’informa que les gens de foi seraient sauvés dans ce navire.

La construction d’un navire par Nouh, alors qu’il n’y a pas de mer dans cet endroit, surprit les gens qui n’avaient aucune foi en Dieu, et ils le ridiculisèrent donc. Mais ils ne savaient pas ce qui leur arriverait. Quand le navire fut construit, une grosse pluie tomba pendant des jours sur la ville et l’inonda. Ce désastre historique fut confirmé par les scientifiques. Au Moyen-Orient, beaucoup de preuves furent découvertes révélant que plusieurs montagnes actuelles furent autrefois recouvertes d’eau. Vous avez probablement vu à la télévision plusieurs inondations dans différentes parties du monde. Face à un tel désastre, généralement, les gens se mettent sur les toits et attendent de l’aide. Dans une pareille situation, uniquement des hélicoptères ou des bateaux peuvent les secourir. Cependant, au temps du Prophète Nouh, il n’y avait que l’Arche qui pouvait les sauver. Ce désastre, appelé “le Déluge de Noé”, était vraiment un châtiment créé par Dieu pour punir les gens qui n’avaient pas cru en Nouh. Parce qu’ils s’attendaient à une aide autre que celle de Dieu, aucune des personnes insolentes qui firent la sourde oreille aux avertissements de Dieu, n’embarqua sur l’Arche de Noé. Ils ne crurent pas en Dieu mais en d’autres idoles.

À moins que Dieu ne le veuille, rien ne peut nous protéger. Les hommes de cette époque qui avaient nié cela, montèrent en haut des montagnes ou dans des régions élevées, mais ne purent se sauver de la noyade. Un petit nombre de gens crurent en Dieu et mirent leur confiance en Lui, ce qui les amena à embarquer sur le navire avec Nouh et à être ainsi sauvés.

En se conformant aux ordres de Dieu, ils prirent avec eux une paire de chaque espèce animale, ce qui est relaté dans le Coran ainsi:

Avant eux, le peuple de Noé avait crié au mensonge. Ils traitèrent Notre serviteur de menteur et dirent: “C’est un possédé!” et il fut repoussé. Il invoqua donc son Seigneur: “Moi, je suis vaincu. Fais triompher (Ta cause)”. Nous ouvrîmes alors les portes du ciel à une eau torrentielle, et fîmes jaillir la terre en sources. Les eaux se rencontrèrent d’après un ordre qui était déjà décrété dans une chose [faite]. Et Nous le portâmes sur un objet [fait] de planches et de clous [l’arche], voguant sous Nos yeux: récompense pour celui qu’on avait renié [Noé]. Et Nous la laissâmes, comme un signe [d’avertissement]. Y a-t-il quelqu’un pour réfléchir? Comment furent Mon châtiment et Mes avertissements? (Sourate Al Qamar: 9-16)

Tous les Prophètes qui furent envoyés à leurs communautés communiquèrent fondamentalement le même enseignement et appelèrent leurs peuples à adorer Dieu et à se comporter de façon convenable, comme le veut Dieu. En récompense de leurs efforts, ils ne demandèrent aux gens aucune faveur puisque ces Messagers envoyés par Dieu pour communiquer Ses paroles le firent uniquement par amour de Dieu. En accomplissant leur devoir, ils firent face à plusieurs difficultés: leurs peuples les diffamèrent et soumirent à de cruels traitements. De plus, certains complotèrent pour les tuer, et parfois même osèrent le faire. Mais parce que les Prophètes ne craignaient que Dieu et personne d’autre, aucune épreuve ne les intimida. Ils n’oublièrent jamais que Dieu les récompenserait généreusement aussi bien dans ce monde que dans l’Au-Delà.

Le Prophète Ibrahim (Abraham)

Dans cette partie, nous parlerons de quelques Prophètes sur lesquels Dieu attire notre attention dans le Coran. Ibrahim (psl) était un de ces Prophètes. Quand il était jeune et qu’il n’y avait personne autour de lui pour lui rappeler l’existence de Dieu, il observa et médita sur le ciel, le Soleil, la Lune et les astres, ce qui l’amena à reconnaître que Dieu avait tout créé:

Quand la nuit l’enveloppa, il observa une étoile, et dit: “Voilà mon Seigneur!” Puis, lorsqu’elle disparut, il dit: “Je n’aime pas les choses qui disparaissent.” Lorsqu’ensuite il observa la Lune se levant, il dit: “Voilà mon Seigneur!” Puis, lorsqu’elle disparut, il dit: “Si mon Seigneur ne me guide pas, je serai certes du nombre des gens égarés”. Lorsqu’ensuite il observa le Soleil levant, il dit: “Voilà mon Seigneur! Celui-ci est plus grand.” Puis lorsque le Soleil disparut, il dit: “Ô mon peuple, je désavoue tout ce que vous associez à Allah. Je tourne mon visage exclusivement vers Celui Qui a créé (à partir du néant) les cieux et la terre; et je ne suis point de ceux qui Lui donnent des associés.” (Sourate Al An’ame: 76-79)

Ibrahim (psl), disait à son peuple de n’adorer aucun dieu à part Dieu:

Et récite-leur la nouvelle d’Abraham: Quand il dit à son père et à son peuple: “Qu’adorez-vous?” Ils dirent: “Nous adorons des idoles et nous leur restons attachés”. Il dit: “Vous entendent-elles lorsque vous [les] appelez? Ou vous profitent-elles? Ou vous nuisent-elles?” Ils dirent: “Non! Mais nous avons trouvé nos ancêtres agissant ainsi.” Il dit: “Que dites-vous de ce que vous adoriez…? Vous et vos ancêtres? Ils sont tous pour moi des ennemis sauf le Seigneur de l’Univers, Qui m’a créé, et c’est Lui Qui me guide; et c’est Lui Qui me nourrit et me donne à boire; et quand je suis malade, c’est Lui Qui me guérit, et Qui me fera mourir, puis me redonnera la vie, et c’est de Lui que je convoite le pardon de mes fautes le Jour de la Rétribution.” (Sourate Ac-chou’ara’: 69-82)

Les ennemis d’Ibrahim tentèrent de le tuer lorsqu’il les appela à avoir foi en Dieu. Ils allumèrent un grand feu et le lancèrent dedans. Mais Dieu le protégea et le sauva du feu:

Son peuple ne fit d’autre réponse que: “Tuez-le, ou brûlez-le”. Mais Allah le sauva du feu. C’est bien là des signes pour des gens qui croient. (Sourate Al Ankaboute: 24)

Nous dîmes: “Ô feu, sois pour Abraham une fraîcheur salutaire.” (Sourate Al Anbiya: 69)

C’est Dieu Qui crée et contrôle tout. Par la volonté de Dieu, le feu ne brûla pas Ibrahim. C’est un miracle de Dieu et une manifestation de Sa puissance. Chaque chose sur terre ne se produit que par Sa volonté et Son contrôle:

Personne ne peut mourir que par la permission de Dieu, et au moment prédéterminé… (Sourate Al Imrane: 145)

Ibrahim n’est pas mort alors qu’il fut jeté dans le feu, parce que le moment de sa mort, déterminé par Dieu, n’était pas encore arrivé. Dieu le sauva du feu.

Dans ce verset, Dieu nous dit qu’Ibrahim était un homme d’un caractère exemplaire:

Abraham était, certes, longanime, très implorant et repentant. (Sourate Houd: 75)

Dieu aime les personnes qui Lui sont dévouées de tout cœur. Comme le montre clairement le verset, ne pas être rebelle, avoir un bon caractère et une morale exemplaire et être soumis aux commandements de Dieu, sont de grandes qualités au regard de Dieu.

Le Prophète Moussa (Moïse)

Moussa (psl) est un Prophète auquel Dieu se réfère fréquemment dans le Coran. Dieu révéla à Moussa la Torah. Mais depuis des siècles, la Torah des Juifs et l’Ancien Testament de la Bible chrétienne avaient perdu leur authenticité originelle, puisque les paroles et les interpolations de l’homme leur furent incorporées. Aujourd’hui les Juifs et les Chrétiens lisent ces livres déformés, prétendant que ce sont les Livres originaux révélés par Dieu. Les Juifs se détournèrent du droit chemin parce que la Torah en laquelle ils croient n’est plus le Livre révélé au Prophète Moussa.

Le Coran nous fournit beaucoup d’informations sur la vie et le bon caractère de Moussa, ainsi que sur les rois de l’ancienne Égypte qui étaient appelés “Pharaons”. La majorité des Pharaons étaient des personnes très arrogantes qui ne croyaient pas en Dieu et qui se considéraient divines. Dieu envoya Moussa à l’un des plus cruels de ces dirigeants.

Un point important sur lequel nous devons nous attarder en méditant les versets qui content la vie de Moussa, c’est le “destin”. Les événements qui l’amenèrent au Palais du Pharaon sont rapportés ci-dessous.

À l’époque où Moussa est né, Pharaon ordonnait à ses soldats de tuer tous les nouveaux-nés garçons dans sa ville. Moussa en faisait partie. Dieu dit à sa mère de le mettre dans une caisse et de la déposer dans la rivière, Il lui assura que Moussa lui reviendrait en Prophète. La mère plaça Moussa dans une caisse et la mit sur l’eau. La caisse flotta au hasard de l’eau et atteignit quelque temps après les côtes du Palais du Pharaon, où sa femme la trouva. Elle prit le bébé et décida de l’emmener au Palais. Ainsi, le Pharaon ignorait qu’il allait élever la personne qui lui communiquerait plus tard la Révélation de Dieu et rejetterait sa divinité.

Dieu cerne tout par Son savoir, Il savait que Pharaon trouverait Moussa, et le ramènerait à son Palais.

Quand Moussa est né, Dieu savait qu’il serait laissé dans la rivière, que Pharaon le trouverait et que Moussa deviendrait finalement Prophète. C’est ainsi que Dieu détermina le destin de Moussa et le communiqua à sa mère. Nous devons prêter attention au fait que chaque évènement dans la vie arrive selon le destin que Dieu a prédéterminé.

Lorsqu’il devint un jeune homme, Moussa quitta l’Égypte. Après un certain temps, Dieu le fit Prophète et Messager. Pour le soutenir dans sa mission, Dieu fit aussi de Haroun, le frère de Moussa, Prophète. Ils allèrent ensemble chez Pharaon et lui communiquèrent le message de Dieu. Bien que la tâche soit très difficile, ils appelèrent sans aucune hésitation un cruel dirigeant à croire en Dieu et à L’adorer. Cet appel du Messager Moussa (psl), est ainsi cité dans le Coran:

Puis, après [ces Messagers,] Nous avons envoyé Moïse avec Nos miracles vers Pharaon et ses notables. Mais ils se montrèrent injustes envers Nos signes. Considère donc quelle fut la fin des corrupteurs. Et Moïse dit: “Ô Pharaon, je suis un Messager de la part du Seigneur de l’Univers, je ne dois dire sur Allah que la vérité. Je suis venu à vous avec une preuve de la part de votre Seigneur. Laisse donc partir avec moi les Enfants d’Israël.” (Sourate Al A’rafe: 103-105)

Pharaon était un homme arrogant et fier. Prétendant qu’il tenait tout sous son contrôle, il se rebella contre Dieu Qui lui avait pourtant accordé tout ce qu’il possédait, sa force et ses terres. Mais parce que Pharaon était peu sage, il ne put le comprendre. Pharaon s’opposa à Moussa; il n’avait aucune foi en Dieu, et était un homme très cruel comme nous l’avons dit plus tôt. Il fit des Enfants d’Israël ses esclaves. Lorsqu’il devint évident que Pharaon avait l’intention d’exterminer Moussa et tous les croyants, ces derniers s’enfuirent d’Égypte comme l’inspira Dieu à Moussa. Pharaon et ses soldats les poursuivirent. En arrivant au bord de la mer, Moussa et les Enfants d’Israël virent Pharaon et ses soldats s’approcher. Dans cette situation désespérée, Moussa ne perdit jamais espoir et sa confiance en Dieu ne fut jamais ébranlée.

Dieu divisa miraculeusement la mer en deux et ouvrit un chemin pour que les Enfants d’Israël la traversent. C’était un des grands miracles que Dieu donna à Moussa. Une fois que les Enfants d’Israël atteignirent l’autre rive, la mer se referma, noyant Pharaon et ses soldats. Dieu a également cité cet événement miraculeux dans les versets suivants:

Il en fut de même des gens de Pharaon et ceux qui avant eux avaient traité de mensonges les signes (enseignements) de leur Seigneur. Nous les avons fait périr pour leurs péchés. Et Nous avons noyé les gens de Pharaon. Car ils étaient tous des injustes. (Sourate Al Anfale: 54)

Au moment où Pharaon réalisa qu’il allait mourir, il déclara qu’il croyait en Dieu et essaya ainsi d’échapper à la mort. Nous savons que le regret qu’il ressentit au dernier moment ne lui fut d’aucun secours. Dieu pardonne seulement quand le regret est sincère et qu’il advient avant la mort elle-même. Dieu est Le Tout Miséricordieux. Si le regret n’est ressenti qu’au moment de la mort, et bien sûr s’il n’est pas sincère, une telle repentance ne sauvera personne. Comme nous l’enseigne cette histoire, nous devons vivre pour satisfaire Dieu et éviter de tomber dans l’erreur de Pharaon. Si nous échouons, le regretter au moment de mourir ne pourrait être d’aucun secours.

Le Prophète Younous (Jonas)

Une personne doit toujours avoir confiance en Dieu et Lui demander de l’aide, même dans les situations les plus difficiles et les plus désespérantes. Comme nous l’avons dit dans les paragraphes précédents, Moussa (psl) ne désespéra jamais lorsqu’il fut pris entre les armées du Pharaon et la Mer Rouge, il fit confiance à Dieu. Younous (psl) illustre aussi un tel caractère.

Dieu envoya Younous à son peuple pour les guider vers le droit chemin, chemin de l’adoration exclusive à Dieu et de la morale exemplaire. L’ingratitude et la cruauté de son peuple poussèrent Younous à aller voir un autre peuple pour diffuser le message divin. Dieu le soumit à un test pendant plusieurs jours pour lui rappeler son erreur et sa non conformité à Son ordre.

D’abord, il fut jeté à la mer du bateau sur lequel il naviguait. Ensuite, un énorme poisson l’avala; ce qui lui fit regretter énormément son comportement. Il se repentit à Dieu, se réfugia vers Lui et Le pria:

Et Dhou’n-Noun (Jonas), quand il partit, irrité. Il pensa que Nous n’allions pas l’éprouver. Puis il fit, dans les ténèbres, l’appel que voici: “Pas de divinité à part Toi! Pureté à Toi! J’ai été vraiment du nombre des injustes.” Nous l’exauçâmes et le sauvâmes de son angoisse. Et c’est ainsi que Nous sauvons les croyants. (Sourate Al Anbiya: 87-88)

Dans le Saint Coran, Dieu cite ce qui lui serait arrivé s’il n’avait pas eu confiance en Dieu et ne L’avait pas prié:

S’il n’avait pas été parmi ceux qui glorifient Dieu, il serait demeuré dans son ventre jusqu’au jour où l’on sera ressuscité. Nous le jetâmes sur la terre nue, indisposé qu’il était. Et Nous fîmes pousser au-dessus de lui un plant de courge, et l’envoyâmes ensuite (comme Prophète) vers cent mille hommes ou plus. (Sourate As-saffate: 143-147)

Dieu secourut Younous (psl) alors qu’il était dans une situation vraiment désespérée. C’est un signe clair qu’on ne doit jamais douter de l’aide de Dieu. Les expériences de Younous sont une leçon pour tous les croyants: nous ne devons jamais nous relâcher, quelle que soit la difficulté que nous affrontons, et nous devons toujours prier Dieu et demander Son aide.

Le Prophète Youssouf (Joseph)

Nous trouvons dans le Coran un récit détaillé des expériences de Youssouf (psl). Nous les décrirons ici brièvement et verrons le caractère exemplaire de Youssouf.

Youssouf était un des fils du Prophète Ya’qub (Jacob). Quand il était très jeune, ses frères le jetèrent dans un puits parce qu’ils étaient jaloux de lui, et ils dirent à leur père qu’un loup l’avait dévoré.

Des voyageurs dans une caravane le trouvèrent dans le puits et le vendirent au palais d’un noble homme en Égypte, où il fut plus tard diffamé et emprisonné pendant des années. Il fut finalement innocenté et relâché. Étant une personne très sage et fiable, le dirigeant de l’Égypte plaça les trésoreries et les entrepôts sous son autorité.

Finalement, Youssouf pardonna à ses frères qui l’avaient exposé à la cruauté, et les ramena ainsi que ses parents pour vivre avec lui. Youssouf (psl) avait un caractère exemplaire. Dieu le soumit à plusieurs épreuves; dans chaque situation, Youssouf se retourna vers Dieu et Le pria. Dieu le secourut d’un puits duquel il était impossible de sortir, et le sauva du prison après qu’il fut emprisonné injustement. Il lui rétablit son honneur et lui donna un haut rang dans la société.

Bien que Youssouf restât en prison plusieurs années alors qu’il était innocent, il n’oublia jamais que c’était une épreuve de Dieu. En prison, il parlait toujours de la puissance et la grandeur de Dieu aux gens autour de lui. Sa loyauté et sa confiance en Lui sous de pareilles conditions nous montrent son excellent caractère.

Le Prophète Ayyoub (Job)

Être patient face à ce qui peut nous arriver est un attribut très important en particulier pour les Musulmans. Ayyoub (psl) fut mis à l’épreuve par la perte de sa famille et de sa richesse, et par une grave maladie dont il souffrit longuement. Ayyoub demanda seulement l’aide de Dieu et fit confiance en Lui. Dieu répondit à ses prières et lui apprit comment échapper à toutes ces difficultés. Le caractère exemplaire d’Ayyoub, ainsi que ses prières, sont mentionnés dans le Coran comme suit:

Et rappelle-toi Job, Notre serviteur, lorsqu’il appela son Seigneur: “Le Diable m’a infligé détresse et souffrance.” Frappe [la terre] de ton pied: voici une eau fraîche pour te laver et voici de quoi boire… Oui, Nous l’avons trouvé vraiment endurant. Quel bon serviteur! Sans cesse il se repentait. (Sourate Sad: 41-44)

Dès que certaines personnes affrontent une maladie, une difficulté ou un problème, elles désespèrent immédiatement. Certaines se rebellent même contre Dieu en pensant qu’elles subissent une injustice. Toutefois, ces attitudes déplaisent à Dieu. Comme le montre l’exemple d’Ayyoub, Dieu peut envoyer différents ennuis à Ses serviteurs, mais de pareilles afflictions rendent le croyant plus mûr et testent sa dévotion à Dieu. Face à toutes les peines que nous rencontrons, nous devons prier Dieu et Lui faire confiance. Nous devons être patients comme le Prophète Ayyoub et se tourner vers Dieu. C’est seulement dans ce cas que Dieu nous soulage de nos ennuis et nous récompense dans ce monde et dans l’Au-Delà.

Le Prophète Issa (Jésus)

Dieu créa Issa (psl) d’une manière particulière. Comme dans l’exemple d’Adam, Il le créa sans père:

Pour Dieu, Jésus est comme Adam qu’Il créa de poussière, puis Il lui dit: “Sois”: et il fut. (Sourate Al Imrane: 59)

Dans le Saint Coran, Issa est désigné sous le nom de “Fils de Mariam”. Mariam (Marie) était une femme noble et elle est montrée en exemple par Dieu à toutes les femmes. Elle était une femme très chaste et une croyante dévouée à Dieu.

Dieu lui envoya l’ange Djibril (Gabriel) pour lui annoncer qu’elle serait enceinte miraculeusement d’un enfant appelé Issa (Jésus) avec la bonne nouvelle que son fils serait un Prophète.

Dieu rendit Issa Prophète et lui révéla Al Injil qui fait partie des Livres révélés. Après la disparition d’Issa, Al Injil fut altéré par les hommes. Aujourd’hui, nous n’en avons pas l’original, et les livres que les Chrétiens appellent les Évangiles ne sont pas vraiment fiables.

Dieu ordonna à Issa (psl) de rassembler les hommes dans le droit chemin et lui accorda plusieurs miracles. Il parla lorsqu’il était dans le berceau et diffusa le message de Dieu à son peuple. Issa annonça aussi la bonne nouvelle de l’imminence de l’arrivée de Mohammed (pssl), le Messager de Dieu qui lui succédera:

Et quand Jésus fils de Marie dit: “Ô Enfants d’Israël, je suis vraiment le Messager de Dieu [envoyé] à vous, confirmateur de ce qui, dans la Thora, est antérieur à moi, et annonciateur d’un Messager à venir après moi, dont le nom sera “Ahmad”. Puis quand celui-ci vint à eux avec des preuves évidentes, ils dirent: “C’est là une magie manifeste.” (Sourate As-Saffe: 6)

À son époque, il y avait très peu de gens qui croyaient en Issa ou qui l’aidaient. Les ennemis d’Issa avaient préparé des complots pour le tuer. Ils crurent l’avoir capturé et crucifié. Mais Dieu nous dit dans le Coran qu’ils ne l’ont pas tué:

Et à cause de leur parole: “Nous avons vraiment tué le Christ, Jésus, fils de Marie, le Messager de Dieu”… Or, ils ne l’ont ni tué ni crucifié; mais ce n’était qu’un faux semblant! Et ceux qui ont discuté sur son sujet sont vraiment dans l’incertitude: ils n’en ont aucune connaissance certaine, ils ne font que suivre des conjectures et ils ne l’ont certainement pas tué. (Sourate An-Nissa’: 157)

Après la disparition d’Issa, ses ennemis changèrent la Révélation qu’il avait apportée. Ils commencèrent à dépeindre Issa et Mariam comme des êtres surnaturels, et même comme des “dieux”. Il y a encore de nos jours des gens qui conservent ces fausses croyances. Dieu nous informe dans le Coran ce qu’Issa dira le Jour du Jugement Dernier à propos de ces fausses croyances:

(Rappelle-leur) le moment où Dieu dira: “Ô Jésus, fils de Marie, est-ce toi qui as dit aux gens: ‘Prenez-moi, ainsi que ma mère, pour deux divinités en dehors de Dieu’?” Il dira: “Gloire et pureté à Toi! Il ne m’appartient pas de déclarer ce que je n’ai pas le droit de dire! Si je l’avais dit, Tu l’aurais su, certes. Tu sais ce qu’il y a en moi, et je ne sais pas ce qu’il y a en Toi. Tu es, en vérité, le Grand Connaisseur de tout ce qui est inconnu. Je ne leur ai dit que ce que Tu m’avais commandé, (à savoir): ‘Adorez Dieu, mon Seigneur et votre Seigneur.’ Et je fus témoin contre eux aussi longtemps que je fus parmi eux. Puis quand Tu m’as rappelé, c’est Toi Qui fus leur observateur attentif. Et Tu es témoin de toute chose.” (Sourate Al Maida: 116-117)

Aujourd’hui, le nombre de personnes qui croient en Issa est important, mais ils sont sur le mauvais chemin parce qu’ils suivent la Bible qui fut altérée par les additions et les suppressions.

Le seul droit chemin restant aujourd’hui est le chemin auquel le Prophète Mohammed (pssl) nous appela; celui qui est communiqué dans le Coran, parce que c’est la seule Révélation de Dieu demeurée inchangée.

Le Messager de Dieu: Mohammed

Nous en savons beaucoup plus sur le Messager de Dieu, Mohammed (pssl), puisqu’il est le dernier Prophète et vécut il y a seulement 1.400 ans. Les gens changèrent et dénaturèrent toutes les religions que Dieu avait révélées avant lui. C’est pour cela que le dernier Livre pour lequel les hommes seront tenus responsables jusqu’au Jour du Jugement fut donné au Prophète Mohammed: d’une part, pour rectifier toutes les erreurs qui furent incorporées dans les Livres révélés aux autres Prophètes, et d’autre part pour transmettre l’enseignement nécessaire à toute l’humanité. Dieu communiqua ce qu’Il demande de Ses serviteurs par le Coran. Mohammed (pssl) aussi fit face à plusieurs difficultés en communiquant le message de Dieu à son peuple.

Plusieurs accusations sans fondement furent portées contre lui, malgré le fait qu’il ne demandait aucune récompense et n’avait pas d’intérêts personnels. Il fut forcé d’immigrer de la Mecque, la ville où il est né. Les premiers Musulmans qui le suivirent étaient aussi persécutés; quelques-uns étaient même torturés et soumis à de cruels traitements. Mais Dieu ne permit pas aux incrédules de faire du mal à la religion de l’Islam, restée inchangée jusqu’à nos jours. Conformément à la promesse de Dieu, chaque mot du Coran survécut intact. L’appel du Prophète Mohammed s’adresse aussi aux hommes vivants aujourd’hui. Dans plusieurs versets Dieu ordonne à tous les gens d’obéir aux Messagers, et insiste qu’obéir à Ses Messagers est en réalité Lui obéir. Ceci constitue l’un des principes de l’Islam les plus importants et essentiels. Une sincère soumission à l’enseignement du Prophète (pssl) est sûrement une manifestation de notre obéissance à Dieu.

Dans le Saint Coran, Dieu nous présente les attributs supérieurs du Prophète Mohammed, l’exemple à suivre pour l’humanité entière:

Certes, un Messager pris parmi vous, est venu à vous, auquel pèsent lourd les difficultés que vous subissez, qui est plein de sollicitude pour vous, qui est compatissant et miséricordieux envers les croyants.(Sourate At-tawba: 128)

Mohammed n’a jamais été le père de l’un de vos hommes, mais le Messager de Dieu et le dernier des Prophètes. Dieu est Omniscient. (Sourate Al Ahzabe: 40)

Dieu a très certainement fait une faveur aux croyants lorsqu’Il a envoyé chez eux un Messager de parmi eux-mêmes, qui leur récite Ses versets, les purifie et leur enseigne le Livre et la Sagesse, bien qu’ils fussent auparavant dans un égarement évident. (Sourate Al Imrane: 164)

Dans les versets commençant par le mot “Dis”, Dieu ordonne au Prophète Mohammed de communiquer Son message. À travers les versets du Coran, le Prophète communiqua le message de Dieu aux hommes.

Sa femme A’icha, que Dieu soit satisfait d’elle, dit: “Son caractère était le Coran.” Elle voulait dire qu’il incarnait complètement le Coran.

Le comportement du Prophète, ses paroles, ses qualités morales sont appelés en Islam la Sounnah. De tous temps, les Musulmans essayent de suivre cette Sounnah, manifestation pratique du Coran.

Dans un verset, Dieu déclare que Ses serviteurs, qui Le craignent et veulent être pardonnés, doivent obéir au Messager de Dieu (pssl):

Dis: “Si vous aimez vraiment Allah, suivez-moi. Allah vous aimera alors et vous pardonnera vos péchés. Allah est Pardonneur et Miséricordieux” (Sourate Al Imrane: 31)

Comme cité dans le verset ci-dessus, si nous voulons que Dieu nous aime et que nos actions soient agréées, nous avons besoin de nous conformer à ce que nous enseigne le Prophète et le pratiquer méticuleusement.

LES MIRACLES DU CORAN

Le plus grand miracle donné au Prophète Mohammed est le Coran. Il fut révélé il y a 1400 ans pour l’humanité entière. Il y a quelques faits cités dans le Coran dont nous n’avons pu découvrir les significations que récemment.

En effet, l’homme grâce aux avancées technologiques et scientifiques a découvert et expliqué plusieurs phénomènes naturels.

Des planètes aux étoiles, des êtres humains aux animaux, Dieu a tout créé dans l’Univers. Notre Seigneur sait tout des découvertes faites par l’homme et nous informe de quelques-unes d’entre elles dans le Coran. Nous ne pouvons apprendre ces choses que si Dieu nous le permet. Ensuite nous réalisons que ce sont des miracles de Dieu.

Le Coran contient plusieurs miracles scientifiques. Nous nous intéresserons dans ce chapitre à quelques-uns de ces miracles.

Comment l’Univers a-t-il existé?

L’origine de l’Univers est décrite dans le Coran dans les versets suivants et dans plusieurs autres également:

Créateur des cieux et de la terre… (Sourate Al An’ame: 101)

Dans la première partie du livre, nous avons décrit en détail comment l’Univers a existé brusquement à partir de rien, il y a 15 milliards d’années. C’est seulement la science du 20ème siècle qui nous a permis d’atteindre la preuve scientifique de ce grand événement. Il était donc impossible de le savoir il y a 1400 ans. Mais ce phénomène est cité dans les versets précédents. Dieu nous a donc informé de ce fait lorsque le Coran fut révélé. C’est un miracle du Coran et une des preuves que ce sont les paroles de Dieu.

Les orbites

Nous savons que notre monde ainsi que les autres planètes ont des orbites. En fait, pas seulement les planètes dans notre système solaire, mais tous les corps célestes dans l’Univers ont leurs orbites distinctes. C’est-à-dire qu’ils se déplacent tous sur des chemins précisément calculés. Cette vérité que les scientifiques ont découverte récemment, a été révélée il y a 1400 ans dans le Coran:

Et c’est Lui Qui a créé la nuit et le jour, le Soleil et la Lune, chacun voguant dans une orbite. (Sourate Al Anbiya: 33)

Au temps où le Coran fut révélé, les gens ne savaient pas que les corps célestes se déplaçaient sur des orbites constantes. Mais Dieu sait tout et dit ce qu’Il veut à Ses serviteurs.

Les mers qui ne se mélangent pas les unes avec les autres

L’une des propriétés des mers, connue récemment, est citée dans un verset coranique comme suit:

Il a donné libre cours aux deux mers, pour se rencontrer; il y a entre elles une barrière qu’elles ne dépassent pas. (Sourate Ar-rahmane: 19-20)

Cette caractéristique des mers, qui se rencontrent mais qui ne se mélangent pas du tout l’une à l’autre, a été découverte tout récemment par les océanographes. À cause de la force physique appelée “tension de surface”, les eaux des mers voisines ne se mélangent pas. Causée par la différence entre la densité de leurs eaux, la tension de surface les empêche de se mélanger, comme si un mur fin se dressait entre elles. Ce phénomène décrit dans le Coran il y a 1400 ans, alors que les hommes ne savaient rien de la physique, de la tension de surface et de l’océanographie constitue une preuve supplémentaire de l’aspect miraculeux du Coran.

La rondeur de la Terre

La compréhension de l’astronomie, au temps où le Coran fut révélé, fit percevoir le monde différemment. Il était alors admis par certains que la Terre était plate, d’autres théories étaient répandues. Mais le fait que la Terre était ronde n’était pas alors généralement connu. Toutefois, il est sous-entendu dans le Coran que la forme du monde est ronde:

Il a créé les cieux et la terre en toute vérité. Il enroule la nuit sur le jour et enroule le jour sur la nuit… (Sourate Az-zumare: 5)

Le verbe en arabe traduit par “enrouler” dans ce verset est takwir. Dans les dictionnaires arabes, ce mot est utilisé pour définir le fait d’enrouler une chose autour d’une autre chose ronde, à la manière dont on se coiffe d’un turban par exemple. Le jour et la nuit s’enroulant l’un avec l’autre ne peut être vrai que si la Terre est ronde. Mais comme il est cité plus haut, les Arabes ayant vécu il y a 1.400 ans croyaient que la Terre était plate. Le Coran a fait allusion à la rondeur du monde au 7ème siècle. Cette vérité n’a été découverte que plusieurs siècles plus tard par les scientifiques.

Dans le Coran Dieu enseigne la vérité à l’humanité. Les mots les plus corrects sont utilisés en décrivant l’Univers. Il est improbable qu’un humain ait pu connaître et choisir ces mots. Mais puisque Dieu sait tout, Il peut rendre ces faits disponibles à l’homme, lorsqu’Il le veut.

Les empreintes digitales

Il est cité dans le Coran qu’il est facile pour Dieu de rendre la vie à l’homme après sa mort. Au même temps, Dieu attire notre attention sur quelque chose de très particulier: lorsque la vie est rendue à l’homme, ses empreintes digitales. lui sont aussi restituées:

L’homme, pense-t-il que Nous ne réunirons jamais ses os? Mais si! Nous sommes Capable de remettre à leur place les extrémités de ses doigts. (Sourate Al Quiyama: 3-4)

Les empreintes de chacun sont uniques. Si vous avez un jumeau, ses empreintes seront différentes. Chaque personne qui vit dans ce monde possède des empreintes digitales uniques. Dieu peut nous recréer avec tous ces magnifiques détails. Rendre la vie à un corps complètement décomposé est quelque chose de très facile pour Dieu.

En même temps, nous savons que la signification des empreintes digitales et le fait qu’elles soient uniques pour chaque personne n’ont été découverts qu’au 19ème siècle. Dans les versets cités ci-dessus, et révélés il y a 1.400 ans, Dieu a attiré notre attention sur Sa capacité de remettre à leur place les bouts des doigts.

Nous n’avons parlé ici que de quelques miracles cités dans le Coran. Ils suffisent à affirmer que le Coran est la parole de Dieu (pour plus d’information, consultez le livre Les miracles du Coran de Harun Yahya, Al-Attique, 2002):

Ne méditent-ils donc pas sur le Coran? S’il provenait d’un autre que Dieu, ils y trouveraient certes maintes contradictions! (Sourate An-nissa’: 82)

Le Coran nous donne des informations précises sur des phénomènes scientifiques. Avec les avancées de la science, beaucoup de miracles mentionnés dans le Coran sont révélés. Ces attributs miraculeux du Coran prouvent que c’est une Révélation de Dieu. Notre travail est d’apprendre et de pratiquer méticuleusement les ordres du Coran.

Dans plusieurs versets, Dieu nous ordonne d’adhérer sans ambiguïté au Coran:

Et voici un Livre (le Coran) béni que Nous avons fait descendre – suivez-le donc et soyez pieux, afin de recevoir la miséricorde – (Sourate Al An’ame: 155)

… C’est une mission de rappel. Que celui qui veut garde le Coran dans sa mémoire. (Sourate Abassa: 11-12)

QUEL TYPE DE CARACTÈRE DIEU NOUS
DEMANDE-T-IL D’AVOIR?

Le Coran, qui est un guide pour toute l’humanité, est la parole de Dieu. Nous pouvons atteindre le caractère qui plaira à Dieu en lisant les versets du Coran et en vivant selon eux. C’est vraiment très facile. Mais malgré cela, la majorité des gens font la faute de se désintéresser des valeurs qui plaisent à Dieu. Si un jour, tout le monde autour de vous se conforme aux souhaits de Dieu et incarne les valeurs qu’Il nous recommande, alors ce monde serait meilleur.

Voyons maintenant brièvement quelles sont ces qualités. Nous savons tous que Dieu a créé l’homme. Par conséquent, Dieu sait le mieux les qualités et les défauts qu’il possède. Une personne peut bien tromper d’autres personnes, mais elle ne peut jamais rien cacher à Dieu. C’est parce que, contrairement à nous, Dieu connaît les pensées intérieures de chacun. Donc, une personne doit toujours être sincère et honnête envers Dieu. Nous lisons dans ce verset ceci:

Dis: “Que vous cachiez ce qui est dans vos poitrines ou bien vous le divulguiez, Dieu le sait. Il connaît tout ce qui est dans les cieux et sur la terre. Et Dieu est Omnipotent. (Sourate Al Imrane: 29)

C’est à Dieu qu’appartient tout ce qui est dans les cieux et sur la terre. Que vous manifestiez ce qui est en vous ou que vous le cachiez, Dieu vous en demandera compte. Puis Il pardonnera à qui Il veut, et châtiera qui Il veut. Et Dieu est Omnipotent. (Sourate Al Baqara: 284)

Une personne consciente que Dieu entend chaque mot qu’elle prononce, qu’Il connaît chaque acte qu’elle fait et chaque pensée qui traverse son esprit, n’oserait jamais s’engager dans un mauvais acte, même caché aux autres personnes. C’est-à-dire que, pour être vraiment bons, les gens doivent absolument croire en l’existence de Dieu et en Son unicité, reconnaître Sa puissance et être conscients qu’Il voit et entend absolument tout. C’est une des conditions préalables pour atteindre les valeurs que Dieu demande à Ses serviteurs.

Aimer Dieu et avoir confiance en Lui

Dieu satisfait tous les besoins de tous les êtres qu’Il crée. Grâce à Son infinie miséricorde, nous vivons en paix dans ce monde et jouissons d’innombrables bénédictions.

Dieu a créé le Soleil pour que nous puissions vivre sur Terre. Il a aussi créé pour nous les fruits, les légumes et les animaux. Nous avons du pain, du lait, de la viande et différents autres biens parce que Dieu les a tous créés pour nous.

Dieu a créé la pluie pour que nous puissions avoir de l’eau fraîche à boire. Il a créé les océans. Sans pluie, il n’y aurait ni eau fraîche ni salée sur Terre. L’eau est vitale pour nous. Dieu a placé le système immunitaire dans nos corps pour nous protéger des microbes. Grâce à lui, nous ne mourrons pas des microbes qui causent un simple rhume. De plus, Dieu fait battre nos cœurs sans cesse durant toute notre vie. Si nos cœurs avaient besoin d’un repos quelques instants, comme les moteurs, nous serions certainement morts. Mais les cœurs battent sans cesse pendant des décennies sans le moindre repos et nous permettent donc de vivre.

Dieu a créé les yeux pour voir, les oreilles pour entendre, les nez pour sentir et les langues pour goûter. Ce sont seulement quelques-unes des bénédictions que Dieu nous a accordées; et nous ne pouvons pas toutes les compter.

Dieu, Qui est Très Miséricordieux envers nous, s’adresse à nous dans ce verset:

Il vous a accordé de tout ce que vous Lui avez demandé. Et si vous comptiez les bienfaits d’Allah, vous ne sauriez les dénombrer. L’homme est vraiment très injuste, très ingrat. (Sourate Ibrahim: 34)

Comme vous l’avez aussi compris en méditant le Coran, ne pas être reconnaissant devant ces bénédictions, oubliant qu’elles viennent toutes de Dieu, et ne pas Le remercier pour tout ce qu’Il nous a donné, est un mauvais comportement. Dieu n’aime pas ceux qui ne sont pas reconnaissants. En retour de Ses bénédictions, Dieu veut simplement que nous L’aimions, et que nous Le remercions, ainsi que l’indiquent les versets suivants:

Et Allah vous a fait sortir des ventres de vos mères, dénués de tout savoir, et vous a donné l’ouïe, les yeux et les cœurs (l’intelligence), afin que vous soyez reconnaissants.(Sourate An-nahl: 78)

Mangez donc de ce qu’Allah vous a attribué de licite et de bon. Et soyez reconnaissants pour les bienfaits d’Allah, si c’est Lui que vous adorez. (Sourate An-nahl: 114)

Et c’est Lui Qui a créé pour vous l’ouïe, les yeux et les cœurs. Mais vous êtes rarement reconnaissants. (Sourate Al Mou’minoun: 78)

Dans un autre verset, il est dit que ceux qui aiment le plus Dieu, ce sont ceux qui ont la foi:

Parmi les hommes, il en est qui prennent, en dehors d’Allah, des égaux à Lui, en les aimant comme on aime Allah. Or les croyants sont les plus ardents en l’amour d’Allah. Quand les injustes verront le châtiment, ils sauront que la force tout entière est à Allah et qu’Allah est dur en châtiment!… (Sourate Al Baqara: 165)

Dieu protège et nourrit tous les hommes. Nous avons tous besoin de Dieu. Pour cette raison, nous devons aimer Dieu et Lui faire confiance.

Aimer Dieu plus que quiconque, en Lui faisant confiance et reconnaître qu’Il nous a tout donné, sont parmi les plus importantes qualités qui satisfont Dieu.

Comment devons-nous nous comporter avec les autres personnes?

Dieu interdit aux hommes d’être arrogants, de mentir, de se moquer des autres et d’être fiers. Être honnête et modeste sont des traits de caractère dont Dieu est satisfait.

Parfois nous vivons sous l’influence des personnes autour de nous. Si nous avons de mauvais amis, nous pouvons être influencés de manière négative. Mais une personne qui croit en Dieu et sait qu’Il la voit à tout instant, où qu’elle soit, ne se dérobe jamais du droit chemin et continue à faire des bonnes actions, même dans les conditions les plus difficiles. Elle devient un bon exemple pour ceux qui sont malhonnêtes et sèment la discorde. Dieu aime les gens fermes. Le mot “endurance” dans le Coran ne signifie pas seulement être endurant face aux épreuves, mais veut dire être endurant à tout moment de notre vie. L’endurance d’une personne qui a la foi ne change pas selon les événements. Par exemple, une personne ayant une petite crainte de Dieu peut être bonne envers quelqu’un dont elle souhaite tirer profit, mais cela n’implique pas qu’elle a cette attitude louable en toutes circonstances. Cependant, une personne de foi évite méticuleusement de se conduire mal. Elle répond à tout le monde d’une manière polie et désire continuer ainsi, peu importe les conditions ou les attitudes des gens. Même si elle est en colère, elle réussit à se contrôler et montre de l’endurance.

Dans un verset coranique, Dieu ordonne aux gens d’être endurants:

Ô les croyants! Soyez endurants. Incitez-vous à l’endurance. Luttez constamment (contre l’ennemi) et craignez Allah, afin que vous réussissez! (Sourate Al Imrane: 200)

L’endurance des Prophètes, citée dans le Coran, nous donne un exemple. La souffrance d’Ayyoub (psl) a duré longtemps. Mais ce noble serviteur de Dieu a montré de l’endurance et a prié Dieu Qui a répondu à sa prière et lui a montré une issue.

Nouh (psl) a affiché son endurance quand les gens se moquaient de lui à cause de l’Arche qu’il construisait. Il restait calme et continuait à les conseiller. Ce sont là des exemples réels de l’endurance affichée par ces nobles personnes. Dieu déclare dans plusieurs versets qu’Il aime Ses serviteurs qui sont endurants.

À l’inverse, Dieu n’aime pas les personnes arrogantes. Tous les hommes ne jouissent pas des mêmes bénéfices matériels dans ce monde. Certains ont des belles maisons et voitures alors que d’autres peuvent ne rien posséder, ce qui importe est notre conduite. Il faut qu’elle soit correcte et exemplaire. Présumer que quelqu’un est supérieur à un de ses amis parce qu’il porte de meilleurs vêtements est une attitude qui déplait à Dieu, parce que Dieu nous ordonne d’apprécier les gens selon leur piété et non pas selon leur apparence.

Pour Dieu, la mesure de supériorité n’est pas la richesse matérielle ou le pouvoir, la beauté ou la force. Dieu évalue les gens selon leur taqwa (la crainte de Dieu), l’amour qu’ils ressentent pour Lui, leur loyauté et leur engagement à vivre à travers les valeurs du Coran. Dans le Coran, Dieu raconte l’histoire de Qaroun (Coré) pour nous apprendre une leçon de sagesse.

En effet, Qaroun était un homme très riche; tellement riche que les clefs de son trésor devaient être portées par plusieurs personnes. Dans son entourage, les gens ignorants l’enviaient et espéraient avoir sa richesse. Qaroun était arrogant et vantard et n’obéissait pas à Dieu. Il a nié que c’était Lui Qui lui avait donné toute sa richesse. Alors Dieu lui a infligé un terrible châtiment: Qaroun et tous ses biens disparurent en une seule nuit. Après ce terrible désastre, ceux qui voulaient sa fortune, exprimèrent leur regret et se retournèrent vers Dieu. En effet, ils ont tous reconnu que c’était un châtiment de Dieu.

Qaroun est cité comme exemple dans le Coran:

En vérité, Coré [Qaroun] était du peuple de Moïse mais il était empli de violence envers eux. Nous lui avions donné des trésors dont les clefs pesaient lourd à toute une bande de gens forts. Son peuple lui dit: “Ne te réjouis point. Car Allah n’aime pas les arrogants (Sourate Al Qasas: 76)

Il sortit à son peuple dans tout son apparat. Ceux qui aimaient la vie présente dirent: “Si seulement nous avions comme ce qui a été donné à Coré. Il a été doté, certes, d’une immense fortune.” Tandis que ceux auxquels le savoir a été donné dirent: “Malheur à vous! La récompense d’Allah est meilleure pour celui qui croit et fait le bien.” Mais elle ne sera reçue que par ceux qui endurent. Nous fîmes donc que la terre l’engloutît, lui et sa maison. Aucun clan en dehors d’Allah ne fut là pour le secourir, et il ne pût se secourir lui-même. Et ceux qui, la veille, souhaitaient d’être à sa place, se mirent à dire: “Ah! Il est vrai qu’Allah augmente la part de qui Il veut, parmi Ses serviteurs, ou la restreint. Si Allah ne nous avait pas favorisés, Il nous aurait certainement fait engloutir. Ah! Il est vrai que ceux qui ne croient pas ne réussissent pas.” (Sourate Al Qasas: 79-82)

Le Coran nous informe que le commérage et la médisance sont d’autres comportements déplaisants à Dieu. Espionner quelqu’un, médire et se moquer sont des comportements qu’une personne qui craint Dieu doit éviter scrupuleusement. Dans le Coran, Dieu interdit le commérage et la médisance:

Ô vous qui avez cru! Évitez de trop conjecturer [sur autrui] car une partie des conjectures est péché. Et n’espionnez pas; et ne médisez pas les uns des autres. L’un de vous aimerait-il manger la chair de son frère mort? (Non!) vous en aurez horreur. Et craignez Dieu. Car Dieu est Grand Accueillant au repentir, Très Miséricordieux. (Sourate Al Houjourate: 12)

Dans le verset, Dieu voulait nous avertir que médire équivaut à manger la chair de notre frère décédé. Il nous demande de nous conduire correctement au cours de notre vie quotidienne. La vie est une opportunité donnée par notre Seigneur pour suivre Son droit chemin. Aujourd’hui, la majorité des hommes en sont inconscients. Au lieu de se conformer aux recommandations et aux conseils de Dieu, ils cherchent d’autres guides. Étant influencés par les films qu’ils regardent ou les chansons qu’ils écoutent, ils adoptent des valeurs erronées. Par exemple, les jeunes personnes qui regardent un héros cruel et impitoyable dans un film commencent parfois à l’imiter dès la sortie du cinéma.

Cependant, une personne sage et sincère, affiche toujours les traits de caractère desquels Dieu est satisfait. Les Prophètes sont ceux dont nous devons suivre les pas. Les traits de caractère que nous devons avoir sont les valeurs qui plaisent à Dieu. C’est-à-dire être clément, indulgent, modeste, humble, ferme et obéissant à Dieu et à Ses Messagers. Une personne qui adopte ces valeurs nobles ne s’abaisse pas à des querelles; au contraire, elle les apaise et montre de la tolérance. Au lieu d’être rebelle et de désobéir à ses parents, le Coran nous ordonne d’être à leur écoute, de les obéir et de les respecter. Dans le verset suivant, Dieu insiste sur l’importance d’être bon envers ses parents:

Et ton Seigneur a décrété: “N’adorez que Lui; et (marquez) de la bonté envers les père et mère: si l’un d’eux ou tous deux doivent atteindre la vieillesse auprès de toi, alors ne leur dis point: “Fi!” et ne les brusque pas, mais adresse-leur des paroles respectueuses. Et par miséricorde, abaisse pour eux l’aile de l’humilité, et dis: “Ô mon Seigneur, fais-leur à tous deux, miséricorde comme ils m’ont élevé tout petit.” (Sourate Al Isra’: 23-24)

Être obéissant envers ses parents, ne pas leur montrer le moindre signe d’irritation, être toujours clément, et avoir un cœur tendre envers eux, sont d’importants traits de caractère que Dieu nous demande de posséder. Montrer ces traits nous fera non seulement gagner l’amour de Dieu mais aussi nous rendre heureux et paisible dans notre vie quotidienne. On ne peut afficher ces qualités louées par Dieu que lorsqu’on vit l’Islam.

Les personnes incrédules peuvent difficilement s’engager à incarner ces nobles valeurs. Nous devons faire assez d’effort pour ne pas faire partie de ces gens. Méditons le verset suivant:

Comptez-vous entrer au Paradis sans qu’Allah ne distingue parmi vous ceux qui luttent et qui sont endurants? (Sourate Al Imrane: 142)

N’oublions jamais que Dieu nous aimera d’avantage et nous accordera plus de bénédictions si nous sommes endurants, humbles, dévoués, généreux et si nous nous conduisons correctement.

ADORER DIEU

Dieu, le Créateur de toute chose, possède un infini pouvoir. Dieu nous a créés et nous ordonne de Lui obéir et de nous conduire correctement comme cela est décrit dans le Saint Coran. Tout ce que nous demande Dieu est l’adoration. Jeûner, prier, Lui être reconnaissant, être endurant, et s’engager dans de bonnes actions sont quelques-uns des actes d’adoration.

Mais la majorité des gens, bien qu’ils soient conscients de leurs responsabilités, ne veulent pas accepter ceci. À cause de leur arrogance scandaleuse, ils trouvent difficile d’être obéissants à Dieu. Ils ne veulent pas écouter Dieu car ils se considèrent très importants. Pire, ils refusent d’accepter que Dieu les a créés, ils osent se rebeller contre Lui. Bien que ce soit Dieu Qui leur ait donné leur cœur, leurs oreilles, leur santé et toute chose sur cette terre, ils ne se sentent pas reconnaissants envers Lui pour toutes ces faveurs.

Mais ces personnes regretteront énormément. Être arrogant leur coûtera cher: une vie pénible dans ce monde et un profond regret dans l’Au-Delà. L’ingratitude (koufr) qu’elles affichent dans ce monde les entraînera dans le feu de l’Enfer.

Toute personne qui ne veut pas souffrir et être des gens de l’Enfer doit être reconnaissante à Dieu. Il veut que nous Le priions et L’adorions en retour de toutes les faveurs qu’Il nous a accordées. Alors, quand nous voyons Ses belles et parfaites bénédictions autour de nous, qui n’auraient jamais pu exister d’elles-mêmes, nous devons nous rappeler Dieu et Le remercier. Ne soyons pas de ceux qui échouent à remarquer et à apprécier les bénédictions qui leur sont données.

Dans le Coran, Dieu nous ordonne de pratiquer d’autres formes d’adoration qui constituent les autres piliers de l’Islam. Effectuer la prière cinq fois par jour, jeûner le mois de Ramadan, donner la zakat (l’impôt sur la richesse) et faire le pèlerinage (hadj) à la Mecque une fois dans la vie si on en est capable.

Prier cinq fois par jour et établir la prière dans nos vies, dans nos familles et dans nos communautés nous aide à nous rappeler régulièrement nos faiblesses devant Dieu. C’est un acte d’adoration à accomplir à certains moments de la journée. Dieu nous apprend dans le Coran que la prière nous aide à nous abstenir des mauvaises actions qui déplaisent à Dieu.

Jeûner est aussi une forme d’adoration ordonnée par le Coran. Durant le mois de Ramadan, Dieu nous demande de ne pas manger et de ne pas boire tout au long de la journée. En accomplissant cela, nous montrons de l’endurance et de la soumission à Dieu.

Payer la zakat, c’est donner une portion de sa richesse aux pauvres et aux nécessiteux. Comme avec les autres formes d’adoration, l’accomplir est très important, parce qu’éviter l’avarice et montrer l’abnégation de soi sont des traits de caractère qui plaisent à Dieu. De plus, la zakat développe la solidarité entre les hommes et mûrit l’esprit humanitaire.

L’invocation est une manière de se rapprocher de Dieu

Dieu attache une grande importance aux invocations. Il le souligne dans ce verset:

Dis: “Mon Seigneur ne se souciera pas de vous sans votre prière…” (Sourate Al Fourqane: 77)

Comme le suggère ce verset, l’évaluation d’une personne devant Dieu dépend de sa prière, parce qu’une personne qui prie demande ce qu’elle désire à Dieu Qui est le Possesseur de tout. Il a créé tout ce dont nous avons besoin. Prenons par exemple la nourriture qui est essentielle à la vie humaine. Dieu a créé les légumes, les fruits, les poulets, les vaches… Dieu le Tout-Puissant a doté les hommes de leur corps, leur intelligence, leur connaissance, leur force, leur santé et de toutes les opportunités dont ils jouissent.

Comme il est dit plus haut, Dieu a créé tout ceci en tant que bénédictions pour nous. Nous devons la nourriture que nous mangeons à Dieu, aussi bien que la capacité de manger. Comment serions-nous capables de mâcher notre nourriture sans nos dents? Comment la digèrerions-nous sans notre estomac? L’existence de la nourriture aurait-elle un quelconque sens si nous n’avions pas de système digestif?

Nous sommes nourris par la volonté de Dieu parce que c’est Lui Qui nous donne toutes les bénédictions, c’est Dieu que nous devons prier lorsque nous voulons qu’un évènement arrive ou lorsque nous voulons obtenir quelque chose. En effet, nous devons demander toute chose à notre Seigneur.

Un exemple nous permettra de bien le comprendre: nous appuyons sur un bouton pour allumer la lumière; pouvons-nous dire que le bouton crée la lumière? Bien sûr que non. Le bouton est seulement un moyen. De même, les câbles ne font que transmettre l’électricité. Dans ce monde, Dieu crée des causes pour chaque effet. Il a créé l’eau; dans les barrages, cette eau traverse d’énormes turbines, et ainsi l’électricité est produite. Les câbles transmettent l’électricité et finalement, l’ampoule transforme l’électricité en lumière. Mais la vérité est que c’est Dieu Qui crée la lumière. Si Dieu le voulait, Il pourrait créer l’électricité sans ces causes. Notre Seigneur nous demande d’utiliser notre intelligence, de réfléchir, de considérer ce qu’Il a créé, et de cette façon, arriver à la foi.

Nous ouvrons le robinet quand nous voulons de l’eau. Mais pouvons-nous dire que ce sont les tuyaux ou le robinet qui produisent l’eau? Tout comme dans le cas du bouton, le robinet n’est qu’un moyen, pas la cause. Une liste de raisons pour lesquelles nous avons besoin de remercier Dieu et de Le prier remplirait des millions de volumes de livres. C’est pourquoi l’existence d’hommes autour de nous qui n’attachent pas d’importance à cela ne doit jamais nous dissuader de la vérité. Leur échec à employer leur intelligence et leur absence de réflexion les entraînent dans de grandes erreurs.

Dieu nous informe de la fin qui attend ces personnes. Notre récompense ou châtiment dans l’Au-Delà dépend de notre conduite dans ce monde, et de l’effort que nous faisons pour nous rapprocher de Dieu. Chaque personne sera rétribuée selon ses actes.

Comment pouvons-nous invoquer Dieu?

Penser au pouvoir de Dieu et à Sa grandeur, Le craindre et Le prier humblement et sincèrement sont essentiels pour la prière. Dans le Coran Dieu nous apprend comment prier:

Invoquez votre Seigneur en toute humilité et recueillement et avec discrétion. Certes, Il n’aime pas les transgresseurs. (Sourate Al A’rafe: 55)

L’invocation ne peut pas être limitée à certains endroits et à certains moments. Nous pouvons penser à Dieu et Le prier à n’importe quel moment de la journée ou de la nuit. Dieu ordonne comme suit dans le Coran:

…qui, debout, assis, couchés sur leurs côtés, invoquent Allah et méditent sur la création des cieux et de la terre (disant): “Notre Seigneur! Tu n’as pas créé cela en vain. Gloire à Toi! Garde-nous du châtiment du Feu.” (Sourate Al Imrane: 191)

Souvenez-vous de Moi donc, Je vous récompenserai. Remerciez-Moi et ne soyez pas ingrats envers Moi! Ô les croyants! Cherchez secours dans l’endurance et la Salat. Car Dieu est avec ceux qui sont endurants . (Sourate Al Baqara: 152-153)

Dieu nous donne des exemples d’invocations dans le Coran. Quelques prières des Prophètes et croyants sont citées ci-dessous:

Alors Noé dit: “Seigneur, je cherche Ta protection contre toute demande de ce dont je n’ai aucune connaissance. Et si Tu ne me pardonnes pas et ne me fais pas miséricorde, je serai au nombre des perdants.” (Sourate Houd: 47)

Et quand Abraham et Ismaël élevaient les assises de la Maison: “Ô notre Seigneur, accepte ceci de notre part! Car c’est Toi l’Audient, l’Omniscient. Notre Seigneur! Fais de nous Tes soumis, et de notre descendance une communauté soumise à Toi. Et montre-nous nos rites, et accepte de nous le repentir. Car c’est Toi certes l’Accueillant au repentir, le Miséricordieux. Notre Seigneur! Envoie l’un des leurs comme Messager parmi eux, pour leur réciter Tes versets, leur enseigner le Livre et la Sagesse, et les purifier. Car c’est Toi certes le Puissant, le Sage! (129) (Sourate Al Baqara: 127-129)

[Joseph a dit] Ô mon Seigneur, Tu m’as donné du pouvoir et m’as enseigné l’interprétation des rêves. [C’est Toi le] Créateur des cieux et de la terre, Tu es mon patron, ici-bas et dans l’Au-Delà. Fais-moi mourir en parfaite soumission et fait moi rejoindre les vertueux.” (Sourate Youssouf: 101)

… [Salomon a] dit: “Permets-moi, Seigneur, de rendre grâce pour le bienfait dont Tu m’as comblé ainsi que mes père et mère, et que je fasse une bonne œuvre que Tu agrées et fais-moi entrer, par Ta miséricorde, parmi Tes serviteurs vertueux”. (Sourate An-naml: 19)

– Dis: “Ô Allah, Maître de l’autorité absolue. Tu donnes l’autorité à qui Tu veux, et Tu arraches l’autorité à qui Tu veux; et Tu donnes la puissance à qui Tu veux, et Tu humilies qui Tu veux. Le bien est en Ta main et Tu es Omnipotent. (Sourate Al Imrane: 26)

[Moïse] dit: “Seigneur, ouvre-moi ma poitrine, et facilite ma mission, et dénoue un nœud en ma langue, afin qu’ils comprennent mes paroles et assigne-moi un assistant de ma famille: Aaron, mon frère, accrois par lui ma force! Et associe-le à ma mission, afin que nous Te glorifions beaucoup, et que nous T’invoquions beaucoup. Et Toi, certes, Tu es Très Clairvoyant sur nous.” (Sourate Ta Ha: 25-35)

… qui, debout, assis, couchés sur leurs côtés, invoquent Allah et méditent sur la création des cieux et de la terre: “Notre Seigneur! Tu n’as pas créé cela en vain. Gloire à Toi! Garde-nous du châtiment du Feu. Seigneur! Quiconque Tu fais entrer dans le Feu, Tu le couvres vraiment d’ignominie. Et pour les injustes, il n’y a pas de secoureurs! Seigneur! Nous avons entendu l’appel de celui qui a appelé ainsi à la foi: ‘Croyez en votre Seigneur’ et dès lors nous avons cru. Seigneur, pardonne-nous nos péchés, efface de nous nos méfaits, et place-nous, à notre mort, avec les gens de bien. Seigneur! Donne-nous ce que Tu nous as promis par Tes Messagers. Et ne nous couvre pas d’ignominie au Jour de la Résurrection. Car Toi, Tu ne manques pas à Ta promesse.” Leur Seigneur les a alors exaucés (disant): “En vérité, Je ne laisse pas perdre le bien que quiconque parmi vous a fait, homme ou femme, car vous êtes les uns des autres…” (Sourate Al Imrane: 191-195)

LA MORT ET LA VIE DE L’AU-DELÀ

Quelques personnes considèrent la mort comme la fin absolue. Mais la vérité est que la mort est une transition entre la vie dans ce monde et la vie dans l’Au-Delà. C’est comme une porte qui mène à la vie après la mort. De l’autre côté de cette porte, c’est-à-dire dans la vie de l’Au-Delà, l’accès au Paradis ou à l’Enfer dépend de notre pure foi en l’unicité de Dieu et de Son approbation de nos actes et conduites dans ce monde.

La mort n’est que la fin d’une certaine période. Dieu a donné une période d’essai différente à chaque homme. Quelques-uns ont une vie courte, tandis que d’autres jouissent d’une vie aussi longue que cent ans. Tout comme Dieu a décidé de notre date de naissance, qui fixe le début de notre période d’examen, Il décide du moment où cette période prendra fin. En d’autres termes, il n’y a que Dieu Qui connaisse à quel âge nous mourrons.

Comment devons-nous considérer la mort?

La mort, qui constitue la fin de l’épreuve à laquelle Dieu nous soumet, est une source de joie pour les croyants. On serait difficilement désolé pour quelqu’un qui a passé un examen avec succès, non?

Il se peut que vous ayez perdu un parent proche ou une personne que vous aimez. Une personne de foi reconnaît que la mort n’est certainement pas une séparation permanente, et que quelqu’un qui meurt, finit simplement sa vie sur terre. Elle sait que dans l’Au-Delà, Dieu regroupera les Musulmans qui vivent selon Ses recommandations et les récompensera par le Paradis.

Dans ce cas, au lieu d’avoir des regrets, les gens ressentiront une grande joie. Dieu peut prendre nos âmes à n’importe quel moment. Donc, nous devons nous efforcer de gagner Sa satisfaction à chaque instant.

Pour conclure, la mort n’est pas une fin mais une porte nous menant à l’Au-Delà. La vie de l’Au-Delà est la vraie vie qui durera pour l’éternité, et nous devons nous y préparer. Pensez-vous qu’une personne qui passe un examen voudrait que cet examen dure pour toujours? Bien sûr que non. Dans ce monde, un homme doit passer son examen, gagner la satisfaction de Dieu et ainsi atteindre le Paradis. Le but le plus important de l’homme dans ce monde doit être d’aimer Dieu et de gagner Son agrément; parce que notre Seigneur, le Miséricordieux, nous aime et nous protège à tout moment. Un verset coranique, rapporte les paroles du Prophète Houd:

“… mon Seigneur, est gardien par excellence sur toute chose.” (Sourate Houd: 57)

L’Au-Delà

Dieu décrit la nature temporaire de la vie dans ce monde dans plusieurs versets coraniques et insiste sur le fait que la vraie demeure de l’homme est dans l’Au-Delà. Même s’il vit longtemps, tout homme sera un jour rattrapé par la mort, et ainsi commencera sa vie dans l’Au-Delà. C’est la vie éternelle dans laquelle l’âme ne disparaîtra pas.

Dieu crée d’innombrables bénédictions. Il a créé la vie dans ce monde pour voir comment nous nous comporterons en retour à tous les bienfaits dont nous jouissons. Comme récompense ou comme châtiment, Dieu a aussi créé le Paradis et l’Enfer.

Il nous informe comment une personne sera récompensée en Sa présence dans l’Au-Delà:

Quiconque viendra avec le bien aura dix fois autant; et quiconque viendra avec le mal ne sera rétribué que par équivalent. Et on ne leur fera aucune injustice. (Sourate Al An’ame: 160)

Dieu est Très Miséricordieux envers les hommes. Il les récompense généreusement. Mais ceux qui méritent un châtiment sont seulement rétribués avec l’équivalent de leurs mauvais actes. Dieu n’est injuste envers personne. Dans ce monde, une personne coupable peut tromper ou induire en erreur les autres, mais dans l’Au-Delà, s’il ne croit pas en l’unicité de Dieu et en Son Messager Dieu le punira certainement. Dieu voit et sait tout, et ainsi récompense chaque acte.

Le Paradis et l’Enfer

Le Paradis et l’Enfer sont les deux endroits où les hommes passeront leur vie après le Jugement Dernier. Le Saint Coran nous donne des informations précises sur ces lieux.

Peut-être êtes-vous allés dans des endroits où il y a de jolis paysages, ou avez-vous vu dans des films des scènes à vous couper le souffle. Il y a peut-être des lieux que vous espériez ne jamais avoir à quitter. Le Paradis est incomparablement plus beau que tous ces endroits. La nourriture dont les croyants jouiront au Paradis est bien plus délicieuse que celle de ce monde.

Dieu, le Créateur de toutes les beautés, nous informe qu’Il crée de plus grandes beautés au Paradis pour les croyants sincères.

Les problèmes dans ce monde nous font mieux comprendre
la beauté du Paradis

Nous souffrons de différents problèmes dans ce monde. Nous tombons malades, nous pouvons nous briser les bras ou les jambes, nous avons très froid ou chaud, nos estomacs deviennent fragiles, nos peaux deviennent sensibles… Dieu a spécialement créé ces faiblesses pour l’homme dans ce monde.

Aucune d’entre elles n’existe dans l’Au-Delà. Lorsque nous méditons sur ces faiblesses, nous pouvons mieux apprécier la valeur du Paradis. Atteindre le Paradis efface tous ces problèmes. Pensons à ce que nous détestons dans ce monde. Rien de tout cela n’existe dans l’Au-Delà. Le Paradis est décoré des bénédictions que l’homme apprécie énormément. Le meilleur de ce que nous mangeons et buvons dans ce monde a son équivalent inégalé au Paradis. L’homme n’y aura jamais froid ni chaud. Il ne tombera jamais malade, ni ressentira de la crainte ou de la peine et ne vieillira jamais. Nous ne pourrons trouver de mauvaise personne là-bas. Parce que les mauvaises personnes, celles qui ne croyaient pas en Dieu et avaient nié Son existence, restent en Enfer, le lieu qu’elles méritent. Les personnes au Paradis parlent avec politesse les unes aux autres; elles ne maudissent pas, ne s’énervent pas, ne crient pas et ne blessent pas les autres. Toutes les personnes qui ont une vraie croyance en l’unicité de Dieu et qui agissent de manière à Le satisfaire, et donc, méritent le Paradis, seront là-bas, résidant en amis pour toujours.

Nous savons par le Coran que des choses magnifiques existent au Paradis: des demeures excellentes, des jardins ombragés et des rivières s’ajoutent à la joie des gens au Paradis. En fait, tous les mots que nous connaissons sont vraiment insuffisants pour décrire les bénédictions du Paradis. Sa beauté est au-dessus de toute imagination. Dans le Saint Coran, Dieu nous informe qu’au Paradis, l’homme atteindra plus que ce qu’il attend. Pensons à quelque chose que nous voulons avoir ou à quelque part où nous voulons voyager.

Par la volonté de Dieu, nous les aurons en un seul instant:

“…et vous y aurez ce que vos âmes désireront et ce que vous réclamerez, (Sourate Foussilate: 31)

Quelques versets citent la beauté du Paradis:

Voici la description du Paradis qui a été promis aux pieux: il y aura là des ruisseaux d’une eau jamais malodorante, et des ruisseaux d’un lait au goût inaltérable, et des ruisseaux d’un vin délicieux à boire, ainsi que des ruisseaux d’un miel purifié. Et il y a là, pour eux, des fruits de toutes sortes, ainsi qu’un pardon de la part de leur Seigneur…” (Sourate Mohammed: 15)

Et quant à ceux qui croient et accomplissent de bonnes œuvres, Nous les installerons certes à l’étage dans le Paradis sous lequel coulent les ruisseaux, pour y demeurer éternellement. Quelle belle récompense que celle de ceux qui font le bien. (Sourate Al Ankaboute: 58)

Les jardins d’Eden où ils entreront, parés de bracelets en or ainsi que de perles; et là, leurs vêtements sont de soie. (Sourate Fatir: 33)

Les gens du Paradis seront, ce jour-là, dans une occupation qui les remplit de bonheur; eux et leurs épouses sont sous des ombrages, accoudés sur les divans. Là, ils auront des fruits, et ils auront ce qu’ils réclameront. (Sourate Ya Sin: 55-57)

[Ils seront parmi] des jujubiers sans épines, et parmi des bananiers aux régimes bien fournis, dans une ombre étendue [près] d’une eau coulant continuellement, et des fruits abondants ni interrompus ni défendus, sur des lits surélevés. (Sourate Al Waki’a: 28-34)

Dieu nous informe également que ceux qui méritent le Paradis y resteront pour l’éternité:

Et ceux qui croient, et font de bonnes œuvres – Nous n’imposons aucune charge à personne que selon sa capacité – ceux-là seront les gens du Paradis: ils y demeureront éternellement. (Sourate Al A’rafe: 42)

Essentiellement, un croyant apprécie d’avoir atteint la satisfaction de Dieu, tout en sachant et sentant que c’est la plus grande joie qu’on peut avoir dans ce monde.

Le supplice en Enfer durera pour l’éternité

Les personnes qui se rebellent contre Dieu et refusent d’accepter Son existence seront aussi rétribuées pour ce qu’elles ont fait. Elles n’ont pas accepté Dieu ni cru qu’Il est le Seul Qui crée toute chose; elles ont montré de l’arrogance et ont échoué dans l’accomplissement des actes d’adoration attendus d’elles et se sont donc rebellées dans ce monde. En retour de tout cela, elles seront châtiées en Enfer.

Certaines personnes commettent différents crimes dans ce monde. Dans des situations où personne ne les voit, elles peuvent rester impunies. Mais ces personnes échouent à reconnaître que Dieu les voit à tout moment, et qu’Il connaît même leurs pensées intérieures.

Chacun sera rétribué pour les bons ou mauvais actes qu’il fait. Dieu possède une justice infinie, et dans les versets coraniques, Il donne la bonne nouvelle que même la plus petite des bonnes actions sera abondamment récompensée. Dieu nous apprend aussi que les gens seront récompensés s’ils se repentent et Lui demandent pardon. Néanmoins, Dieu menace ceux qui ne croient pas en Lui, qui échouent à se conformer aux ordres du Saint Coran et pensent qu’il n’y a aucune vie après la mort.

L’Enfer est la récompense du coupable et de ceux qui font du tort en se rebellant contre Dieu. Dieu décrit dans le Saint Coran la situation de ces gens de la manière suivante:

Ceux-ci prenaient leur religion comme distraction et jeu, et la vie d’ici-bas les trompait. Aujourd’hui, Nous les oublierons comme ils ont oublié la rencontre de leur jour que voici, et parce qu’ils reniaient Nos enseignements. (Sourate Al A’rafe: 51)

En Enfer, un pénible châtiment, incomparable à aucune douleur dans ce monde, attend les gens. C’est un endroit où ne règnent que la crainte, la douleur, le désespoir et la peine. Les hommes en Enfer prient Dieu et Lui demandent d’en sortir. Mais une fois en ce lieu, il est trop tard pour regretter. Nous avions cité plus haut le regret qu’avait ressenti Pharaon. Dieu donne à l’homme des opportunités jusqu’au moment de sa mort. Une fois mort et que commence sa vie dans l’Au-Delà, regretter n’est plus d’aucune utilité.

Les hommes en Enfer mènent une vie très pénible. La seule nourriture qu’ils possèdent est le fruit de l’épine amère et l’arbre du Zaqqoum. Leur boisson est le sang et le pus. Ils mènent une vie avilissante, avec leur peau écorchée, leur chair brûlée et leur sang giclant partout. Les mains nouées à leur cou, ils sont projetés au cœur du feu. De plus, cette vie de souffrance dure pour l’éternité.

Plusieurs personnes croient que l’Enfer est un endroit temporaire, et qu’une fois punies pour leurs mauvaises actions, elles entreront au Paradis. Ce jugement appartient à Dieu, Qui nous dit ce qui suit:

Le Feu se refermera sur eux. (Sourate Al Balad: 20)

C’est parce qu’ils disent: “Le Feu ne nous touchera que pour un nombre de jours déterminés.” Et leurs mensonges les trompent, en religion. (Sourate Al Imrane: 24)

Cependant, un Musulman qui reconnaît ses propres erreurs et ses mauvaises actions doit regretter, prier et rechercher le pardon de Dieu. Dans le Coran, Dieu nous informe qu’Il pardonnera n’importe quelle mauvaise action si nous nous repentons sincèrement. Voici le verset approprié:

Dis: “Ô Mes serviteurs qui avez commis des excès à votre propre détriment, ne désespérez pas de la miséricorde d’Allah. Car Allah pardonne tous les péchés. Oui, c’est Lui le Pardonneur, le Très Miséricordieux. (Sourate Az-Zumar: 53)

Il est important pour une personne de reconnaître ses propres erreurs et de demander pardon à Dieu afin d’éviter d’infinis regrets dans l’Au-Delà et ainsi se sauver de l’insupportable supplice de l’Enfer.

CONCLUSION

Nous avons traité dans ce livre des vérités fondamentales les plus importantes pour nos vies. Nous avons posé des questions telles que: “Quel est le but de nos vies?”, “Comment notre Seigneur, Qui nous a créés ainsi que toutes les choses autour de nous, veut que nous nous comportions?”, “Quelles sont nos responsabilités devant notre Créateur?”, “Qu’est-ce que la vie de l’Au-Delà?”, “Pourquoi devrions-nous avoir peur d’aller en Enfer?” …

Il y a peut-être des gens qui pensent qu’ils sont trop jeunes pour penser à la mort. Mais nous devons garder en tête que personne ne sait quand sa mort arrivera. Nous pouvons rencontrer la mort dans un jour ou dans dix ans. Lorsque nous pensons à toutes ces choses, nous réalisons immédiatement qu’il est insensé de perdre notre temps.

N’oublions jamais que sur terre, nous pouvons toujours trouver une excuse pour tout. Nous pouvons même convaincre les autres. Mais dans la vie de l’Au-Delà qui doit commencer après la mort, nous serons incapables de donner des excuses à nos fautes et à nos mauvaises actions en présence de Dieu Qui sait et voit tout.

Pour cette raison, nous devons penser à ces faits sans perdre de temps et commencer à nous efforcer d’être des personnes aimées de Dieu.

Ils dirent: “Gloire à Toi! Nous n’avons de savoir que ce que Tu nous as appris. Certes c’est Toi l’Omniscient, le Sage.” (Sourate Al Baqara: 32)

One thought on “French enfants zone française

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out / Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out / Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out / Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out / Change )

Connecting to %s